Votre panier est vide.

Tout sur l’Orpaillage, l’Art de Trouver de l’Or dans les Rivières Aurifères

L'Orpaillage, Trouver de l'Or dans les Rivières Aurifères
janvier 03, 2022 0 Comments

L’or est présent partout sur la planète, autant sur la terre que dans les océans. Cependant, il est tellement dispersé qu’il est difficile d’en obtenir en grande quantité. Cette rareté et ses propriétés exceptionnelles en font sa valeur. C’est pour cela que de nombreuses sociétés ou de particuliers se mettent à la recherche de l’or. S’il existe différentes techniques d’exploitation de l’or, nous allons nous intéresser à l’une des plus anciennes : l’orpaillage.

Définition de l’orpaillage

L’orpaillage correspond au travail de l’orpailleur, c’est-à-dire à la recherche et l’exploitation artisanale de l’or dans les rivières aurifères. L’or se trouve dans des plages de sables et graviers, situées dans les rivières dites « aurifères » (contenant des particules d’or). Dans ces placers, l’or natif se trouve sous forme de paillettes d’or plus ou moins grosses (poudre, paillettes, grains ou pépites d’or) mélangées aux alluvions.

Les Différentes Techniques d’Orpaillage

Une des caractéristique de l’or est sa densité élevée, qui varie entre 15 et 19. Les sables quant à eux ont une faible densité. Il est donc aisé pour un orpailleur de séparer ces deux matériaux avec la technique du lavage.
Celle-ci se base sur un principe de physique : dans l’eau, les objets à fortes de densité, les plus lourds, coulent plus profondément que ceux à faible densité, les plus légers. Voici les différents techniques de lavage en orpaillage.

La bâtée

Orpaillage à la Batée
Orpaillage à la Batée

Pour la technique de la batée, c’est un outil qui ressemble à une assiette ou un chapeau chinois qui permet de séparer l’or du sable. L’orpailleur y place une poignée de sable avec de l’eau, effectue un mouvement bien précis et élimine petit à petit les grains de sable pour récupérer l’or.

Comment utiliser la batée, la technique du lavage :

  • Charger sa batée de matériaux en raclant le fond de l’eau.
  • Effectuer des secousses afin de séparer les matériaux selon leur densité. Les plus lourds, les paillettes d’or, descendent vers le bas et restent dans le fond du cône
  • Effectuer des mouvements lents de rotation, ce qui créé un courant d’eau, lequel va emporter les résidus sablonneux, plus léger resté en surface.

Le sluice ou rampe de lavage

Orpaillage avec la rampe de lavage
Orpaillage avec la rampe de lavage

Une rampe de lavage est une sorte de rigole qui peut être en métal, en bois ou en tôle. La rampe est généralement garnie de tapis, de traverses en bois ou de grillage et sa longueur dépend du lieu où elle va être utilisée.

L’orpailleur installe la rampe légèrement en pente au dessus d’un placer assez riche dans le sens du courant. On place une quantité importante de sable en amont qui sera entraîné dans la rampe avec le courant. Le tri se fera alors naturellement, les particules se placeront plus ou moins loin en fonction de leur masse. L’or est retenu par les traverses ou les tapis, et se séparera du sable entraîné par le courant. En effet, les matériaux les plus denses comme les paillettes d’or vont être bloqués en chemin par les aspérités.

Le berceau californien

L’orpaillage avec le berceau californien date du 19ème siècle, d’abord en Californie d’où il tire son nom. Aussi appelé cradle ou rocker box, il permet un orpaillage un peu plus rapide pour les amateurs. Composé de tamis, d’une toile, d’un caisson en bois et de grillage ou de tasseaux, il mesure environ 1m50 sur 60 cm.

Comment est-il utilisé pour l’orpaillage ?

  • La matière première est mise dans le caisson avec de l’eau.
  • Les sables et l’or passent à travers le tamis.
  • Puis la matière glisse sur la toile ou les plus petites paillettes d’or vont être retenues.
  • Avec le courant de l’eau, les plus grosses paillettes vont être retenues dans le grillage tandis que l’eau et les sables vont ressortir de l’autre côté.

Le mercure

Une fois l’Or récolté, il faudra procéder à l’extraction de l’or afin de retirer tous les autres matériaux. La technique du mercure est la plus connue et la plus facile à mettre en œuvre pour un orpailleur amateur.

Le mercure à pour propriété d’amalgamer l’or, et est utilisé pour récupérer jusqu’aux plus petites poussières d’or. Avec cette technique, les paillettes d’or se collent au mercure et se regroupent. Cela facilite ensuite son tri et sa séparation avec le sable. Mais l’utilisation non encadrée de ce métal toxique est responsable de la disparition de certaines espèces et de la destruction de la biodiversité.

Le Matériel Utilisé en Orpaillage

L’orpaillage de loisir est une activité minière amateur qui nécessite d’utiliser un matériel artisanal. Le matériel d’orpaillage est un matériel simple, mais efficace. Selon la technique utilisée, le site d’exploitation, et le souhait du chercheur d’or, le matériel d’orpaillage sera différent. Voici les principaux outils pour faire de l’orpaillage.

  • Une pelle pour creuser et récupérer les graviers aurifères.
  • La pompe à main, sorte de grosse seringue, permet de les récupérer plus facilement dans l’eau.
  • Le crochet à faille permet de déloger l’or coincé des les fissures et les failles.
  • Un tamis sert à retirer les plus gros matériaux.
  • Le pan américain ou la batéa (chapeau chinois) pour évacuer les graviers légers.
  • La pipette d’aspiration, la fiole et la pissette permettent de prélever et de séparer les paillettes d’or du reste facilement et efficacement.
  • La rampe de lavage pour traiter une plus grande quantité avec moins d’effort. Il en existe sans et avec tapis, qui permet de retenir les fragments d’or.
  • Le blue bowl, table de Miller, concentrateur, roue à spirale et la table vibrante sont utilisés pour le nettoyage, qui permet d’isoler l’or du sable lourd.
Trouver de l'or en orpaillant
Trouver de l’or en orpaillant

Où Faire de l’Orpaillage en France ?

Même si les plus grosses pépites d’or sont trouvées en Guyane, en Afrique du Sud ou en Australie, on peut aussi trouver de l’or en France. On trouve de l’or en France sous formes de paillettes et de pépites d’or dans certaines de nos régions, le plus souvent montagneuses. Les mines d’or sont principalement localisées dans le centre de la France. Elles représentent autant de gisement naturel propice à la pratique de l’orpaillage.

Le massif armoricain : Géologiquement riche en or

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, il s’agit de la région la plus aurifère de France. Le massif Armoricain dispose d’un sous-sol très ancien avec des formations géologiques riches en particules d’or. Vous trouverez donc de l’or dans la plupart des rivières Armoricaine, et toute la Bretagne est concernée.

Si le métal précieux est majoritairement présent sous forme incluse, cela ne veut pas dire que vous ne trouverez rien en orpaillant. En effet, plus le sous-sol est riche en or plus les chances sont grandes de le retrouver dans les sédiments.

Les Cévennes : Le top pour trouver de l’or

Les Cévennes font partie des zones les plus riches en or en France. Elles font surtout parties des zones les faciles pour la pratique de l’orpaillage. L’Ardèche, l’Hérault et le Gard sont des départements qui disposent de puissant cours d’eaux et qui sont tous riches en métal précieux en différentes proportion.

La présence d’or dans ces cours d’eaux s’explique par le fait que ces rivières descendent d’un massif très ancien disposant de nombreux gisements aurifères. Le temps et l’érosion libère le précieux métal sous différentes formes allant de la poussière d’or jusqu’à de véritables pépites d’or. On y trouve du métal jaune sous forme de grain lorsque l’on se rapproche des gisements primaires.

Les Pyrénées : Une valeur sûre de l’orpaillage en France

Les Pyrénées font parties des zones aurifères les plus riche de France. Quasiment tous les cours d’eaux y descendant permettent de trouver de l’or. Les meilleures sites d’orpaillage se situent plus au centre de la chaîne montagneuse où on y retrouve de l’or sous quasiment tout ces formes avec de jolis grains aux endroits les plus stratégiques.

Si vous êtes orpailleur ou chercheur d’or, Abacor effectue le rachat d’or natif sous forme de paillettes d’or et de pépites d’or issues de l’orpaillage. Nos appareils de mesure nous permettent de connaitre la teneur en or des paillettes et pépites avec précision. Vous avez la possibilité de vous rendre dans l’une de nos boutiques d’achat or avec ou sans rendez-vous. Un expert procédera alors à l’estimation de votre or et proposera une offre de rachat immédiate.

Résumé
Tout sur l'Orpaillage, l'Art de Trouver de l'Or dans les Rivières Aurifères
Titre de l'article
Tout sur l'Orpaillage, l'Art de Trouver de l'Or dans les Rivières Aurifères
Description
Tout sur l'Orpaillage pour trouver de l'or dans les rivières. Abacor vous dévoile les techniques, le matériel necessaire et où trouver de l'or en France.
Auteur
Editeur
Abacor
Logo de l'éditeur
En poursuivant votre navigation sur notre site internet, vous acceptez l’utilisation de cookies ou technologies similaires pour sécuriser votre connexion et faciliter votre navigation, pour permettre des propositions d'offres adaptées ainsi que l'élaboration de statistiques.
J'accepte