Comment Reconnaître des Couverts en Argent Massif ?

Synonymes de raffinement et d’élégance, les couverts en argent massif sont généralement réservés aux grandes occasions, pour offrir une touche de raffinement aux repas de fêtes. Mais l’utilisation de véritable argenterie de table est devenue une pratique dépassée appartenant au passé. La plupart des gens n’ont pas le temps d’entretenir l’argenterie, l’espace pour la stocker afin de garder un arsenal de pièces bien lustrées. Avez-vous récemment hérité d’un service de couverts en argent ou de fourchettes, cuillères et couteaux ?
En raison de la forte teneur en argent des couverts, il est possible que vous possédiez une valeur importante. Une seule fourchette, cuillère ou couteau vaut en effet entre 5 $ et 10 $, quel que soit l’état. Un service en argent complet peut valoir entre 500 $ et 2 000 $. Mais cela à condition que les couverts soient en argent massif.
La plupart des objets en métaux précieux sont difficiles à analyser sans outils de test et formation appropriés. Cependant, l’argenterie demande juste un peu de connaissances et un bon œil. Nos experts des métaux précieux vous expliquent comment reconnaître les couverts en argent massif après vous avoir donné quelques notions de base.

Qu’est-ce que l’Argenterie ?

L’argenterie est un terme générique utilisé pour décrire les outils alimentaires dans l’hémisphère occidental. Il peut s’agir de fourchettes, de cuillères, de couteaux, de louches, de bougeoirs, de pichets, de plats, de bols ou de tasses. Mais ce n’est pas parce que vous appelez cela de l’argenterie qu’il s’agit toujours d’argent véritable. Les couverts peuvent être fabriqués dans une variété de matériaux, tels que le métal de base, l’acier inoxydable, le métal argenté ou même le bois.

Les différents types de couverts d’argenterie

Comme l’or, l’argent est un métal mou et malléable. Il est allié à d’autres matériaux pour lui conférer plus de rigidité afin de réaliser différents types de pièces. On ne peut donc pas créer un objet en argent pur, le matériau étant trop ductile c’est-à-dire trop tendre. Il est alors indispensable de l’allier avec un métal plus dur afin de rendre l’argent plus résistant et moins sensible aux marques. Le cuivre est le métal le plus souvent retenu, mais on retrouve aussi le zinc. C’est pourquoi il existe différents alliages de l’argent, mais aussi différents procédés pour la production de couverts en argenterie. De plus, des métaux ressemblant à de l’argent sont utilisés.

Le métal blanc

L’alfénide, appelé aussi métal blanc, est un alliage métallique imitant l’argent que les frères Halphen ont fait connaître en 1850. C’est un alliage blanc pour usage domestique. Il est composé de cuivre à 59 %, de zinc à 30 %, de nickel à 10 % et de fer à 1 %.

Il possède trois avantages majeurs par rapport à l’argent massif qu’il tend à imiter. Le métal blanc possède une plus grande dureté et une plus grande longévité pour un coût moindre. Par rapport au métal argenté il présente l’avantage d’être massif et de ne pas se corroder. Il a été notamment utilisé dans la fabrication de couverts de table et d’autres ustensiles traditionnellement fabriqués en étain ou en argent comme les verseuses à café, etc.

Pièces d’argenterie en métal argenté

Pour ce qui est des couverts en métal argenté, il est en général fait d’un alliage de cuivre et de bronze, finement recouvert d’argent par électrolyse ou encore appelé la technique de la galvanoplastie. La couche superficielle d’argent peut être de quelques microns d’épaisseur à plusieurs dixièmes de millimètres. La quantité d’argent réellement utilisée est très faible.

Les couverts en argent fourrés

Au siècle suivant, des artistes et orfèvres ont mis au point des services de plus en plus spécifiques : services à poissons, fourchettes à escargot, couteaux à viande…

L’argent fourré est de l’argent massif, mais creux. C’est une sorte de coque en argent remplie d’un autre matériau. On l’utilisait souvent pour les manches de couverts ou d’autres petits objets au début du XXème siècle. Cela réduisait le poids de l’argent et donc le coût ainsi que le prix de vente, tout en préservant l’aspect extérieur. Il est plus facile à fabriquer que de sculpter ou ciseler le métal, et donc souvent moulé et orné de motifs. L’argent fourré concerne généralement des pièces de service importantes comme les couteaux ou les manches à gigot. Les couverts en argent fourré sont composés d’un cœur en bois, cire ou résine recouverte d’une couche d’argent massif. Si, comme le métal argenté, ce procédé permet de faire une économie de coût lié à la quantité réduite d’argent, il n’a rien à voir avec le métal argenté. Il s’agit bel et bien d’une couche d’argent bien distincte assurant la rigidité du manche. On peut d’ailleurs trouver ce type de pièce dans un service d’argenterie ou un ensemble de couverts en argent massif.

reconnaitre couverts en argent massif

Couverts en argent massif

Comme l’or, les degrés de pureté de l’Argent sont indiqués en parts de 1000. Les couverts en argent véritable sont généralement en argent sterling, l’argent massif est l’appellation commune en France de l’argent 925/1000ème. Néanmoins, l’argent massif peut également désigner de l’argent 950, 925 ou 800. Ainsi, ce que l’on appelle couramment couvert en argent massif dans le domaine de l’argenterie est obtenu à partir d’un alliage possédant au moins 800 parts massiques d’argent pur sur 1000, aussi appelé argent 800.

L’argent 800 est un métal qui contient donc 80% d’argent pur et en généralement 20% de cuivre. Cet alliage était couramment utilisé dans le passé pour la fabrication d’objets du quotidien et une grande partie de pièces anciennes est composée d’argent 800. En dessous d’une teneur d’argent de 800 millésimes, un objet ne peut pas être considéré comme argent massif. Le titrage d’argent peut être différent d’un pays à l’autre et selon les époques, mais il est toujours encadré par les autorités.

Alors, comment savoir si vos couverts sont en argent massif ? Voici deux méthodes simples que vous pouvez suivre à la maison pour savoir si votre argenterie est authentique.

Reconnaître des couverts en argent massif

Reconnaître les poinçons de l’argenterie

Le moyen le plus simple est de reconnaître des couverts en argent massif grâce aux poinçons de l’argent. Pour cela, vous aurez sûrement besoin d’une loupe grossissante.

En France, le poinçon le plus courant indiquant que les couverts sont en argent massif est celui de la Minerve. Si il c’est celui qui est en vigueur actuellement, des poinçons plus anciens ou étrangers peuvent êtres présents sur les couverts. On peut citer le poinçon « Tête de Vieillard » utilisé en France entre 1798 et 1838. Il existe également des poinçons étrangers à l’image du Lion ou de la Britannia pour les couverts en argent sterling.

Enfin, la mention du titre argent est souvent présente sur les couverts en argent massif fabriqués à l’étranger. Vous trouverez par exemple l’inscription « 800 » pour désigner de l’argent 800 millièmes ou « 925 » pour de l’argent 925 millièmes.

Apparence des objets en argent

L’apparence des couverts en argent peut vous aider à reconnaître l’alliage utilisé. L’argent pur est un métal gris froid, qui noircit avec le temps, contrairement à l’or qui ne s’oxyde pas. Si vos couverts en argent ont cette apparence, c’est un bon signe. Cependant, si la couleur du métal tire plutôt vers le blanc, ou si l’usure avancée d’une pièce en métal argenté laisse apparaître l’alliage jaune-brun qui est en dessous, il peut s’agir de métal blanc ou de métal argenté.

Faire expertiser son argenterie par un professionnel

Si vous ne trouvez pas d’indication ou si vous avez un doute, vous avez toujours la possibilité de faire vérifier vos couverts en argent chez un professionnel. Un expert pourra, en plus des méthodes précédemment citées, procéder au test de l’argent et reconnaître des couverts en argent massif avec certitude.

Pour cela, il suffit de rendre visite à nos experts en métaux précieux de Abacor dans l’une de nos agences. Vous aurez la possibilité de vérifier, de faire estimer et de vendre vos couverts en argent massif. À la suite de la proposition d’achat immédiate, vous bénéficiez d’un règlement sur place, par chèque ou virement bancaire. N’hésitez pas à nous contacter au 01 48 04 76 06 ou via le formulaire de contact.

Rate this post
01 48 04 76 06