Métal Argenté

 

Définition du métal argenté

Le métal argenté est une technique d’orfèvrerie consistant à déposer une couche d’argent (souvent par galvanoplastie) sur un métal constituant l’âme d’un objet, d’abord du bronze puis du maillechort.

Cette technique est principalement utilisée pour fabriquer à moindre coût des objets traditionnellement en argent, l’argenterie, en particulier les services de tables, les chandeliers et les crucifix d’autels, etc.

Le terme « métal argenté » désigne également les objets réalisés avec cette technique (« une ménagère en métal argenté »).

Reconnaitre du Métal Argenté

Savoir si nous sommes en présence d’objet en métal argenté est pour bon nombre de personnes assez difficile. Plusieurs indices et preuves peuvent vous permettre de reconnaitre le métal argenté. Nous allons voir étape par étape et de la plus simple manière de le savoir à la plus compliqué.

Dans la plupart des cas, un poinçon d’argent est apposé sur l’objet lors de sa fabrication et qui est une garantie du métal utilisé. Le poinçon d’argent peut être différent l’origine de l’objet en argent. Lorsque le poinçon est un carré avec un chiffre a l’intérieur, cela signifie que c’est du métal recouvert d’argent; le chiffre détermine la quantité en gramme d’argent utilisé pour la fabrication de l’objet ou du groupe de couverts.

Lorsque que la reconnaissance des poinçons est impossible vous pouvez, si l’objet est assez usé, regarder sur les bords. Si vous remarquez une différence de teinte entre la matière exposée à cause de l’usure de la première, vous êtes probablement en présence de métal argenté.

Prix du Métal Argenté

En tant que métal, le métal argenté ne vaut pas grand chose. Il faut se rappeler que ce type d’objet est fabrique sur une base de métal vil c’est à dire d’une valeur très faible et recouvert d’une fine couche d’argent. C’est donc cette seule fine couche d’argent qui est récupérable, nécessitant des traitement coutants plus cher que le métal argent qu’on va en récupérer.

Par contre ces objets en métal argenté peuvent avoir une valeur suivant la signature, la marque, l’attirance du modèle et la difficulté de fabrication. Ils seront donc valorisables uniquement auprès de boutiques spécialisée dans l’argenterie, à condition que le service ou les objets soient en assez bonne état.

L’Histoire du Métal Argenté

Au XVIIIe siècle, on utilisait le plaqué dit aussi « doublé »

Actuellement, on argente et on dore par électrolyse, brevet déposé simultanément en 1840 par le Français Henri de Ruolz (1808-1887) et l’Anglais Henry Elkington (1801-1865), vendu en 1842 à Charles Christofle (1805-1863) qui mit au point le procédé avec son neveu et successeur Henri Bouilhet.

Le Métal Argenté
10 (100%) 1 vote