fbpx

Votre panier est vide.

Pourquoi les métaux précieux sont un investissement de référence en cas de crise ?

juillet 13, 2020 0 Comments

Alimenté par des taux d’intérêt historiquement bas et la perspective d’une récession exceptionnelle, le cours de l’or a atteint des niveaux record. Alors vaut-il la peine d’acheter maintenant?

Alors que la pandémie de coronavirus fait des ravages dans les économies du monde entier, que les taux d’intérêt tournent autour de zéro et que les craintes persistent au sujet des guerres commerciales économiques, un investissement prospère envers et contre tous: l’or.

Cette année, le métal précieux a connu des records, provoqués par une forte augmentation de l’intérêt des investisseurs – particuliers et institutions – à la recherche d’un investissement stable pour leur argent alors que les gouvernements tentent de relancer leur économies après la pandémie et le confinement, ainsi que face à la perspective d’une récession qui se profile.

Longtemps considérée comme une valeur refuge, le prix de l’or a doublé au cours de la dernière décennie et se situe actuellement à un peu plus de 1 800 dollars l’once, juste en dessous du niveau record enregistré en mai, au plus fort du confinement.

« Pourquoi? Parce que, fondamentalement, l’or se porte bien lorsque d’autres choses font mal dans le balayage historique des choses », explique Adrian Ash, directeur de la recherche chez BullionVault, une plateforme de commerce en ligne pour les métaux précieux.

Compte tenu des taux dérisoires offerts par les grandes banques, les investisseurs devraient-ils donc acheter de l’or maintenant alors que la perspective d’une récession se rapproche? Ou la valeur a-t-elle déjà atteint un sommet?

L’effet de crise

L’or a tendance à prospérer lorsque le reste du monde vacille. Il a atteint un sommet record au début des années 1980, provoqué par une inflation élevée due aux prix élevés du pétrole, à l’intervention soviétique en Afghanistan et à l’impact de la révolution iranienne.

Pendant la crise financière de 2011, l’inflation, la dette, le dollar américain et les troubles au Moyen-Orient l’ont poussé vers un nouveau sommet.

Et maintenant, alors que les effets de la pandémie de coronavirus se propagent dans toutes les classes sociales, la hausse des prix de l’or a été stimulée par de grands investisseurs, tels que les banques privées.

Les investisseurs individuels ont également échangé de l’argent contre de l’or à grande échelle au cours des six premiers mois de cette année. Les plus grandes institutions qui exploitent plusieurs façons d’acheter de l’or, on vu leur chiffre d’affaires tripler au cours du premier semestre de cette année par rapport à l’an dernier. Conséquence de la forte demande et de la production ralentit par le confinement, la plupart des produits d’investissement en or physique n’étaient plus disponible.

«Les investisseurs se rallient à l’or pour protéger leur portefeuille contre tout mouvement soudain du marché qui pourrait subir des pertes importantes, compte tenu de la capacité du métal précieux à maintenir son prix en période de turbulence», explique Giles Coghlan, analyste en chef des devises chez Brokers HYCM.

«La flambée actuelle des prix survient à un moment intéressant – les gouvernements tentent de provoquer une reprise post-pandémique, mais les cas continuent d’augmenter et les inquiétudes concernant le ralentissement économique à long terme inquiètent clairement les investisseurs. Les banques privées ont encouragé leurs clients fortunés à allouer de l’or à leur portefeuille, ce qui laisse entendre que tout le monde n’est pas convaincu que nous sommes entrés dans la phase de «reprise». »

La possibilité d’acheter de l’or en ligne via des plateformes sur internet a de plus attiré de nouveaux types d’investisseurs en rendant accessible l’achat d’or à tous, n’importe où.

Tout ce qui brille…

Bien sûr, la hausse de l’or n’a pas toujours été le cas. Après le krach financier, le prix de l’or a chuté entre 2011 et 2015 avant de recommencer à augmenter. «Il peut être volatil et avoir de longues périodes de mauvais résultats», explique Darius McDermott, directeur général de Chelsea Financial Services. «Entre 2011 et 2015, le prix a baissé d’environ 40% alors que les marchés boursiers montaient.»

Et cela ne comporte aucune garantie. Contrairement à un compte bancaire, il n’y a pas d’intérêt et vous n’obtiendrez pas de dividende. En fait, il est probable que vous devrez payer pour le stocker dans l’un des coffres-forts exploités par les courtiers. Le vendre peut entraîner des frais pour le courtier. Et investir dans un fonds négocié en bourse (ETF), un fonds d’investissement qui suit le prix de l’or, entraîne des frais de gestion.

Alors que l’investisseur individuel peut acheter aussi peu qu’un gramme, les gens devraient viser des investissements minimums d’environ une once afin d’obtenir un rendement raisonnable après avoir couvert les frais de stockage et les frais. De plus, le prix des petits lingot d’or sont toujours plus élevés que les lingots d’or standards.

Finalement, il y a la question de combien de temps les sommets actuels vont durer.

Récession et relance des taux bas

Lorsque les taux d’intérêt sont bas, l’or a tendance à prospérer. Et ils semblent très susceptibles qu’ils vont rester dans cette tendance dans un avenir proche. La possibilité que les taux deviennent négatifs serait un nouvel élan pour les prix de l’or.

«L’or s’est avéré être l’endroit idéal pour les investisseurs au cours des trois dernières grandes périodes de récession. En 1990-1991, 2001 et lors de la crise financière mondiale de 2007-2009, sa valeur a augmenté », explique Coghlan.

«À court terme, je prévois que la demande d’or et d’autres métaux précieux augmentera pour se protéger contre l’incertitude du marché. En tant que tel, il y a de bonnes raisons de s’attendre à ce que le prix dépasse 2 000 dollars américains l’once d’or d’ici la fin de l’année. » Il est actuellement à 1 800 $.

La sécurité de l’achat d’or

Les recherches effectuées par HYCM suggèrent que la sécurité est aussi importante pour beaucoup que d’obtenir un retour sur investissement à l’heure actuelle.

D’après Coghlan, «c’est un outil important pour les investisseurs; cependant, il doit être correctement géré. Il est plus adapté à des fins à court et moyen terme et nécessite que l’investisseur garde un œil attentif sur le marché pour savoir quand il est préférable de vendre. »

McDermott dit qu’il devrait toujours faire partie d’un portefeuille d’investissement. Il ajoute : «Notre voie préférée consiste à acheter un fonds d’actions en or. Ils ont tendance à surperformer bien lorsque le prix au comptant se porte bien».

Alors que d’autres investissements, comme l’argent liquide, rapportent peu, l’or prospère également parmi ceux qui ne recherchent pas seulement la stabilité. Selon les experts, le principal moteur est: qu’est-ce que je pourrais posséder à la place qui paie mieux?

« L’or ne vous rapporte rien: en fait, cela devrait vous coûter un peu pour le conserver, notamment en assurance et en stockage. Normalement [la réponse est] des espèces ou des obligations… mais bien sûr, en ce moment, les taux d’intérêt sont inférieurs à zéro et ne font qu’empirer. Vous perdez de la valeur réelle avec de l’argent en banque et cela a tendance à faire de l’or un atout attrayant », explique Ash de BullionVault.

Résumé
Pourquoi les métaux précieux sont un investissement de référence en cas de crise ?
Titre de l'article
Pourquoi les métaux précieux sont un investissement de référence en cas de crise ?
Description
Alimenté par des taux d'intérêt historiquement bas et la perspective d'une récession exceptionnelle, le cours de l'or a atteint des niveaux record. Alors vaut-il la peine d'acheter maintenant?
Auteur
Editeur
Abacor - Achat Or & Vente Or et Argent - Change
Logo de l'éditeur
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin d'améliorer votre navigation et mesurer l'audience.
OK
Call Now Button
Precious Metals Data, Currency Data , Precious Metals Automated Product Pricing Powered by nFusion Solutions