Votre panier est vide.

Le Louis d’Or : Histoire de la Création de la Pièce d’Or

janvier 05, 2022 0 Comments

Dans le langage courant nous appelons toutes les pièces en Or frappées en France « Louis d’Or« , comme la pièce de 20 Francs Napoléon Or. Cependant, ce terme désigne en réalité les pièces d’une époque bien particulière. En effet, un Louis d’Or est une appellation utilisée pour parler des pièces d’Or émises entre 1640 et 1792. Découvrez sa création, son histoire et les différentes pièces de Louis d’Or.

L’Histoire du Louis d’Or

La véritable appellation du Louis d’Or regroupe uniquement les pièces de monnaies en Or émises de 1640 à 1792. Les Louis d’Or sont des pièces de monnaies rares, de véritables pièces de collection.

Création de la Pièce

C’est en 1640 que Louis XIII, alors Roi de France et de Navarre, décide de réformer le système monétaire français. C’est Claude de Bullion, surintendant des finances de Louis XIII et garde des sceaux des ordres du roi, qui fût le créateur du Louis d’Or.

Louis XIII Par Champaigne
Louis XIII Par Champaigne

Les raisons sont économiques. Le première raison de la création du Louis est de stabiliser la monnaie nationale, et de restaurer la confiance en celle-ci. Il souhaite fournir du numéraire pour faciliter les paiements, et enfin encourager les premiers placements refuges. Louis XIII voulait également éradiquer les pièces de monnaies de l’Espagne ou l’Angleterre alors présentes dans la circulation monétaires française.

Avant la nouvelle réforme de Louis XIII et l’apparition des Louis d’Or, la France possédait déjà sa monnaie en Or, « l’écu d’or ». Les pièces étaient alors fabriquées à la main avec la technique dite de « frappe au marteau ». C’est la raison pour laquelle les pièces avaient des imperfections et n’étaient pas identiques.

Avec la nouvelle reforme, une nouvelle technique de fabrication des monnaies fut mise en place. Ils fabriquèrent alors les pièces de Louis d’Or avec la technique de la frappe au balancier. Ce procédé mécanisé permettait de frapper les pièces avec une grande précision, ce qui leur donnait un aspect uniforme et avec un meilleur rythme. En terme de finesse et de qualité, elles constituaient une innovation pour l’époque. Elles étaient l’œuvre du graveur général des monnaies originaire de Liège, Jean Warin.

Fin du système

Ce système monétaire français tiendra jusqu’au 10 Août 1792, date de la prise des Tuileries. Cet évènement marque la chute de la monarchie absolue et la fin du règne de Louis XVI. Le Louis de 24 Livres est alors remplacé par le type « Au Génie » avec les mentions constitutionnelles et une valeur faciale.

À la suite du changement monétaire, de la décimalisation et de l’émission des premiers francs germinal, une pièce de 20 francs revêtit le portrait de Bonaparte premier consul, puis Napoléon empereur. Ce module « 20 francs » or à 900 millièmes fut en vigueur de 1801 à 1914. Le terme « napoléon » entra alors en concurrence avec celui de « louis ».

Avec l’Union latine signée en 1865, d’autres pays européens frappèrent des pièces d’or au module et poids identique à celui de la pièce française de 20 francs. La dernière est la 20 Francs Coq Marianne, frappée de 1900 à 1914. Dans le langage courant, toutes ces pièces sont improprement appelées « louis d’or ».

Les Différentes Pièces de Louis d’Or

Louis XIII a fait créer trois sortes de pièces destinées à l’usage courant :

  • le « Louis d’Or », également appelé « demi-Louis », valant 5 livres tournois ou un ancien écu. Elle a un diamètre de 20 mm et un poids de 3,376 g ;
  • le « Double Louis d’Or », communément appelé « Louis », équivalent 10 LT. Avec un diamètre de 25 mm, elle pèse 6,752 g ;
  • le « Quadruple Louis d’Or », habituellement appelé « Double-Louis », valant 20 LT. Elle a un diamètre de 28,5 mm et un poids de 13,47 g.

Aux cotés des Louis d’Or destinés à la circulation courante, une série de grandes pièces a été fabriquée en très faible quantité :

  • le 8 Louis, également appelée « quatre Louis », valait 40 LT. Elle a un diamètre de 35 mm et un poids de 26,88 g ;
  • le 16 Louis, communément appelé « huit Louis », était équivalent à 80 LT pour un poids de 27,54 g ;
  • le 20 Louis, habituellement appelé « dix Louis », représentait 100 LT. D’un diamètre de 44 mm, son poids est de 67,518 g.

Ces pièces n’ont jamais été mises en circulation et servaient de cadeaux ou à des fins de collection de prestige. La pièce de Dix Louis fut la plus grande pièce d’or française de l’histoire. Également appelées « pièces de plaisir » ou « pièces de prestige », elles n’avaient aucune utilité économique. Et pour cause, deux pièces de huit équivalaient au salaire annuel d’un forgeron, alors que trois celui d’un charpentier. D’une qualité exceptionnelle, elles étaient destinées aux personnes les plus riches et puissantes du royaume.

Caractéristiques des Différents Louis d’Or

Louis d’Or sous Louis XIII, dit « Le Juste »

Louis d'Or Louis XIII - 8 l 1641
Louis d’Or sous Louis XIII – 1641

Frappé en 1641, il aura cours jusqu’en 1643, date de la mort de Louis XIII et marquant la fin de son règne.

Cette pièce fait alors un poids de 6,75 grammes pour un titre or de 917 ‰ et mesure 25 millimètres de diamètre.

Sur l’avers, on retrouve au centre le profil droit de la tête laurée de Louis XIII. La légende suivante est inscrite en latin : « LVD XIII DG – FR ET NAV REX » qui a pour signification « Louis XIII, Roi de France et de Navarre par la grâce de Dieu ».

Sur le revers, la fameuse croix formée de 4 doubles « L » surmontés de couronnes royales et séparées par des fleurs de lys. Au centre, on retrouve la lettre de l’atelier monétaire dans un cercle (ici, le « A » correspond à l’atelier de Paris). Sur le pourtour de la pièce on peut lire la légende en latin « CHRS REGN VINC IMP » qui signifie « Le Christ règne, vainc et commande ».

Louis d’Or sous Louis XIV , dit « le Grand » ou « le Roi-Soleil »

Frappé à partir de 1669, il aura cours jusqu’en 1715, date de la mort de Louis XIV et donc de la fin de son règne.

Il pèse 6,75 grammes pour un titre or de 917 ‰ et mesure 25 millimètres de diamètre.

Il existe pour cette période, d’autres types de Louis d’or tels que les Louis « Jeune à la mèche longue », « à l’écu » ou encore « aux 4 L ». Ces différentes effigies suivent la chronologie de la vie de Louis XIV, ce qui s’explique par le règne très long du Roi Soleil.

Description de la « 8 L » :

Sur l’avers, on retrouve la tête laurée de Louis XIV tournée sur la droite. En latin est inscrite la légende suivante : « LVD XIIII DG – FR ET NAV REX » qui signifie littéralement « Louis XIV, Roi de France et de Navarre par la grâce de Dieu ».

Sur le revers, on retrouve une nouvelle fois la croix formée de 4 doubles « L » surmontés de couronnes (symboles de la royauté) et séparées par des fleurs de lys. Au centre, la lettre de l’atelier dans un cercle et sur le pourtour la légende « CHRS REGN VINC IMP » signifiant « Le Christ règne, vainc et commande ».

Louis d’Or sous Louis XV, dit « Le Bien-Aimé »

Frappé à partir de 1715, la pièce Louis XV aura cours jusqu’en 1774, date de la fin du règne car celle de la mort du roi. Sous son règne, le poids des pièces va augmenter. Il faut noter également les nombreux types fabriqués tels que le Louis « Au Soleil », « Aux Insignes », « de Noailles », « À la Croix », « Aux deux L », « aux Lunettes », « Mirliton petites palmes » et « Mirliton grandes palmes », « Au Buste habillé », « Au Bandeau » et à « La Vieille Tête ».

Louis d'Or Louis XV "aux lunettes" 1731D
Louis d’Or Louis XV « aux lunettes » 1731D

Communément appelé « Louis aux Lunettes » cette pièce pèse 8,16 grammes et mesure 24 millimètres de diamètre.

Sur l’avers, on retrouve la tête de Louis XV tournée sur la gauche. Autour du portrait la légende suivante est inscrite en latin : « LVD XV DG – FR ET NAV REX » qui signifie littéralement « Louis XV, Roi de France et de Navarre par la grâce de Dieu ».

Au revers, les écus ovales inclinés de France et de Navarre sont surmontés d’une couronne royale. La lettre de l’atelier est cette fois indiquée dans la partie inférieure. Le pourtour indique la légende « CHRS REGN VINC IMP » dont la signification est « Le Christ règne, vainc et commande ».

Louis d’Or sous Louis XVI, le dernier de l’ancien régime

Né le 23 août 1754 à Versailles, Louis XVI est le dernier roi de l’Ancien Régime. Surtout connu pour pour son rôle dans la Révolution française, qui marqua la fin de la monarchie absolue de droit divin, il fut le dernier à habiter au Château de Versailles.

Frappé à partir de 1785, le Louis d’or Louis XVI aura cours jusqu’en 1792, date de la fin de son règne. Pour cette période il existe plusieurs types : « aux Palmes », « au Buste habillé », « tête nue » et « à la Corne ».

Description de la « tête nue » :

Sur l’avers, on retrouve la tête de Louis XVI. En latin est inscrite la légende suivante : « LUDOV .XVI. D. G. FR ET NAV. REX » qui signifie littéralement « Louis XVI, par la grâce de Dieu Roi de France et de Navarre ». La marque d’atelier se situant cette fois-ci sous le buste.

Sur le revers, on retrouve la légende « CHRS REGN VINC IMP » qui signifie « Le Christ règne, vainc et commande ».

Comment connaitre la valeur d’une pièce d’or ?

En numismatique, le prix d’une pièce de monnaie varie selon sa rareté. Pour savoir exactement la cote et la valeur d’un Louis d’or, vous devez la faire expertiser par un vrai professionnel. Seul lui pourra faire une estimation selon l’argus numismatique.

Spécialiste des pièces d’or anciennes, Abacor peut vous aider à estimer votre Louis d’or selon son type, son millésime et son état de conservation. Nous vous invitons à prendre contact avec l’un de nos experts par téléphone au 01 48 04 76 06, via le formulaire de contact. Vous pouvez également les faire estimer directement dans l’une de nos agences Abacor.

Résumé
Le Louis d'Or : Histoire et Caractéristiques
Titre de l'article
Le Louis d'Or : Histoire et Caractéristiques
Description
Dans le langage courant, "Louis d’Or" désigne toutes les pièces en Or de France. Mais ce terme concerne en réalité celles d'une époque bien précise.
Auteur
Editeur
Abacor
Logo de l'éditeur
En poursuivant votre navigation sur notre site internet, vous acceptez l’utilisation de cookies ou technologies similaires pour sécuriser votre connexion et faciliter votre navigation, pour permettre des propositions d'offres adaptées ainsi que l'élaboration de statistiques.
J'accepte