Certaines pièces de monnaie porte la mention « ESSAI« , tout en ayant les mêmes caractéristiques que les pièces de même type. Nous allons vous expliquer quelle est la signification de la mention particulière d’une monnaie essai pour un numismate. Vous comprendrez pourquoi les collectionneurs convoitent tant ces pièces rares.

Explication de la mention « ESSAI » des monnaies

Comme le nom de la monnaie « essai » l’indique, il s’agit d’une pièce de monnaie de test émise avant la fabrication et la mise en circulation à grande échelle. Une pièce de monnaie portant la mention « ESSAI » est destinée à présenter au public et aux officiels un nouveau type monétaire. Il s’agit d’une première série pour vérifier que la future pièce sera parfaite. C’est une monnaie frappée en très faible quantité à faible cadence avec des coins neufs avec des flans spécialement sélectionnés.

Les monnaies d’essais ne sont pas destinées à la circulation et ne peuvent donc pas s’y trouver. Cela explique qu’elles sont généralement dans un état de conservation splendide ou fleur de coin. L’essai est théoriquement frappé une fois la décision prise, après l’adoption du nouveau type monétaire. A ne pas confondre avec la pré-série, théoriquement frappée avant la fabrication du type décidé.

Comment reconnaitre une monnaie essai

pièce de monnaie essai

Une monnaie « essai » est reconnaissable au XIXème siècle par la lettre E en capitale, généralement située à la place de la lettre d’atelier. A partir du XXème siècle, le mot ESSAI est en toute lettre et en capitales dans le champ de la pièce.

L’essai définit théoriquement le type de monnaie et par opposition les variétés. Cependant, il existe de nombreuses différences entre les essais. Certains sont même radicalement différents du type adopté.

Cas particuliers de certaines monnaies essais

Bien que généralement les essais soient rares, il existe des monnaies qui le sont encore plus.

Théoriquement fabriqué après l’adoption définitive du nouveau type, il est arrivé que des essais soient radicalement différents du type adopté. C’est la cas par exemple de la 5 Francs Pétain pour laquelle il existe deux essais de la même année. En effet, l’un possède un 5 à queue effilée, et l’autre un 5 à queue carrée correspondant au type adopté.

Certaines monnaies « essai » sont fabriquées en quantité infime avec des métaux différents des autres.

On trouve aussi certaines pièces de monnaies qui n’ont été frappées qu’en « essai », le projet n’ayant pas été à son terme.

Aussi, certains ont été détruits après leur présentation. Autant vous dire que ces exemplaire se comptent sur les doigts de la main.