fbpx

Votre panier est vide.

Pourquoi le cours de l’Or continue de descendre?

août 15, 2018 0 Comments

Nous assistons depuis le début de l’année a une baisse progressive du cours de l’Or, perdant environ 10% de sa valeur et atteignant même un plus bas depuis 2 ans à la bourse de New York.

D’un point de vue historique, l’Or a prouvé qu’il était un support fiable, en tant que réserve de valeur en période de stresse politique ou économique, montée de l’inflation, d’élévations graduelles des taux d’intérêt, de la faiblesse du dollar voire une pénurie de matières premières…

La période que nous traversons n’est pourtant pas dénuée d’incertitudes susceptibles de faire monter le cours de l’Or.

Nous avons des crises politiques en Europe avec Brexit qui s’annonce comme dur ou la situation tendue avec l’Italie. La guerre commerciale mondiale entre les plus grosses économies mondiale mettent le doutent sur la pérennité des échanges et les relations. Des tensions avec les pays émergents comme la Turquie, l’Argentine le Brésil et l’Ukraine. aussi, il y a la chute du yuan chinois devrai aussi faire remonter le cours de l’Or.

Pourtant, la valeur du métal jaune ne suit pas la tendance inverse dont elle nous a habitué jusqu’à maintenant. Nous n’avons pas de réponse exacte mais nous pouvons émettre des hypothèses.

Le dollars américain et dont dépend fortement l’or ne cesse de se renforcer avec la crise turque. L’inflation américaine est certes forte mais reste sous contrôle, avec des taux d’intérêts des bons du trésor américain maintenus et qui restent élevés ce qui maintient l’interêt des investisseurs. Nous remarquons que la tendance en matière de refuge est l’achat de devises comme le yen ou le franc suisse au lieu de l’or. Nous pouvons voir que les valeurs boursières sont stables, et elles augmentent fortement dans les technologies, prouvant l’appétit des investisseurs pour ce domaine et la bonne santé de la bourse. Dernière hypothèse, celle de la banque centrale turque qui, habituellement achète de l’or, serait contrainte d’en vendre afin de racheter de la livre turque et ainsi soutenir sa devise en forte chute ces derniers mois alors que les autres banques centrales ont fortement diminué leur achat depuis 2016.

Le cours de l’or ne profite pas pour l’instant des incertitudes et suit la situation d’un dollars de plus en plus fort et de la bourse en bonne santé. Le cours de l’or ne réagit pas toujours rapidement en période de stresse. Ne va-t-il pas rebondir comme lors de la dernière crise en Argentine? Si cela se reproduit il faudra attendre que les incertitudes évoluent vers une certitude de crise pour voir le cours de l’or bondir.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin d'améliorer votre navigation et mesurer l'audience.
OK
Call Now Button