fbpx

Votre panier est vide.

Le contexte sanitaire et économique inquiétant est bénéfique pour l’or

Cours de l'Or
juin 12, 2020 0 Comments

Aujourd’hui, le 12/06/2020 à 17H00 : Après une période de baisse due à la reprise et aux chiffres économiques rassurants, le prix du cours de l’or repart nettement à la hausse depuis hier. Si en France la cotation du lingot d’or est à la baisse, signe d’une plus forte offre, l’or au comptant atteint à l’heure actuelle 49 532 euros. En cause, des chiffres qui ne rassurent pas avec plus d’1,5 million de cas en Amérique latine et les craintes d’une nouvelle vague aux États-Unis.

Aux Etats-Unis, le Covid-19 fait entre 800 et 1000 victimes quotidiennes et les experts sanitaires se refusent à considérer que la « première vague » de la pandémie a été maîtrisée aux Etats-Unis. En effet, l’épidémie du coronavirus s’accélère dans de nombreux États. La courbe repart en flèche et le nombre d’hospitalisations augmente également de façon inquiétante. En conséquence, les épidémiologistes prévoient 200 000 morts

Nouvel épicentre de la pandémie, l’Amérique latine et les Caraïbes déplorent plus de 73 000 morts. Le Brésil compte maintenant plus de la moitié des victimes et se situe au deuxième rang mondial en termes de contaminations, derrière les États-Unis. Le plus grand pays d’Amérique latine a franchi le seuil des 40 000 morts et des 800 000 cas confirmés. En dépit de la forte progression de l’épidémie, les centres commerciaux ont rouvert à Rio de Janeiro et Sao Paulo.

En conséquence, les prix des actions américaines ont plongé de 7% hier, alors que les investisseurs s’inquiétaient à propos des perspectives économiques sombres de la Fed et d’une seconde vague d’infections.

En effet, Wall Street à connu hier sa pire séance depuis mars avec une perte de 6,9%. Même si la bourse américaine est attendu dans le vert aujourd’hui, le bilan de la semaine s’annonce comme le plus mauvais depuis trois mois.

Le CAC 40 regagne aujourd’hui 1,23% à 17H après avoir cédé 4,71% hier.
Les indicateurs sont à mettre en relation avec le coronavirus.

En zone euro, la production industrielle a reculé de 17,1% en avril 2020 par rapport à mars 2020, selon les estimations d’Eurostat, l’office statistique de l’Union européenne. Le consensus Reuters visait un repli de 20% après -11,9% en mars. En avril 2020, par rapport à avril 2019, la production industrielle a chuté de 28%. Le marché anticipait -29,5%.

Le PIB du Royaume-Uni a chuté de 20,4% en avril, a annoncé l’Office of national statistics. Il s’agit sa plus forte baisse depuis la création de cette statistique mensuelle en 1997. Au cours des trois mois à fin avril, l’économie s’est contractée de 10,4%. Le secteur des services a diminué de 9,9 %, la production de 9,5 % et la construction de 18,2 %. Pratiquement tous les secteurs de l’économie ont été touchés; les pubs, l’éducation, la santé et les ventes de voitures ayant contribué le plus à cette chute historique.

Cet après-midi, les investisseurs ont prit connaissance des prix des importations aux Etats-Unis, qui ont progressé de 1% en mai. Il avait reculé de 2,6% en avril et de 2,4% en mars.

Une nouvelle fois, les bourses régissent brutalement face à l’épidémie. Outre-atlantique, celle-ci semble repartir de plus belle, surtout en Amérique Latine et plus précisément au Brésil.

Le cours de l’or étant actuellement lié à l’évolution de la crise du coronavirus, il faudra surveiller l’actualité de près pour anticiper l’évolution du cours de l’or.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin d'améliorer votre navigation et mesurer l'audience.
OK
Call Now Button