fbpx

Votre panier est vide.

La prudence des marchés avant la BCE profite au cours de l’or

Cours de l'Or
juin 04, 2020 0 Comments

Le 04/06/2020 à 13H00 : De retour à 49 000 euros, le cours de l’or ratrappe une partie de sa perte de la veille. Les bourses européennes étaient dans le rouge ce matin dans l’attente des conclusions de la BCE.

Les Bourses européennes sont en léger repli, à -0,4% à Londres, -0,7% à Paris et à Francfort. La prudence règne à l’approche de l’issue de la réunion du Conseil des Gouverneurs de la BCE, qui pourrait annoncer de nouvelles décisions.
Près du tiers de l’enveloppe du PEPP avait déjà été consommée à la fin du mois de mai. Pour donner corps à leur engagement, les membres du Conseil des Gouverneurs se doivent d’augmenter la taille de ce programme.
Il reste à savoir si la BCE répondra aux (hautes) attentes des investisseurs et ne sera pas échaudée par la décision le mois dernier de la Cour de justice allemande remettant en cause la légitimité de sa politique monétaire et notamment de son programme d’assouplissement quantitatif.

Aux Etats-Unis, les manifestations contre les violences policières et le racisme se poursuivent mais les violences ont nettement diminué. Les investisseurs continuent de s’intéresser avant tout aux indicateurs économiques. Ils sont d’ailleurs en attente des chiffres hebdomadaires des inscriptions au chômage d’aujourd’hui, et de la publication du rapport mensuel sur l’emploi de demain.

Alors que les turbulences du marché commencent à s’amenuir, les acteurs du marché reprennent progressivement confiance.

Cependant, les actifs plus risqués regagnent depuis peu une grande partie du terrain qu’elles avaient perdu.
Les investisseurs sont de plus en plus disposés à se relancer sur des territoires à plus haut risque, tels que les marchés émergents. Pour certains, cette tentation émergente peut sembler relever d’un pari quelque peu risqué considérant que la pandémie semble loin d’être terminée dans les pays en développement.

En effet, la Russie et le Brésil sont actuellement les deux foyers épidémiques majeurs du Covid-19.

Par ailleurs, la résurgence des problèmes à Hong Kong et la possible réescalade de la guerre commerciale sino-américaine sont également décourageants. Du côté de l’Argentine, les problèmes se multiplient aussi, le pays n’ayant pas honoré la dernière échéance d’une de ses obligations le 22 mai dernier.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin d'améliorer votre navigation et mesurer l'audience.
OK
Call Now Button
Precious Metals Data, Currency Data , Precious Metals Automated Product Pricing Powered by nFusion Solutions