Le conflit Russie – Ukraine fait monter les prix de l’or

La possibilité d’une guerre dans la région du Donbas en Ukraine a soutenu le prix de l’or à la hausse. Le métal jaune, mardi, s’est échangé près du plus haut depuis août 2020. Le cours de l’or atteint aujourd’hui 53 800 euros le kilo, soit une augmentation de 4% sur deux semaines. Le dollar américain et les rendements du Trésor ont chuté alors que la demande pour le métal refuge a augmenté à la suite du conflit dans l’est de l’Ukraine.

Les raisons de la hausse du cours de l’or

Les prix de l’or ne cesse d’augmenter depuis deux semaines, sur fond de tension entre la Russie et l’Ukraine concernant les régions séparatistes prorusses.

Alors que le Kremlin à assuré qu’il retirait ses troupes, force est de constater que ses actes sont totalement opposés à sa déclaration. L’OTAN et des États-Unis ont déclarés que la Russie augmentait ses troupes dans les zones frontalières de l’Ukraine.

Les États-Unis ont autorisé les pays baltes à envoyer des armes de fabrication américaines à l’Ukraine et ont annoncé le repositionnement de ses troupes pour parer à toute éventualité.

Les bombardements dont la Russie et l’Ukraine se renvoie la responsabilité ont forcé les pays à inviter leurs ressortissants de partir.

Vladimir Poutine semble toujours s’enhardir en ayant reconnu les territoires séparatistes et en ordonnant à l’armée russe de s’y déployer.

Plusieurs pays les Les États-Unis, l’Allemagne, l’Angleterre et le Japon ont d’ors et déjà annoncé des sanctions contre la Russie dont le gels des avoirs à l’étranger des ressortissants russes, le blocage des financements occidentaux, la suspension du projet du gazoduc Nord Stream 2.

Aujourd’hui même, les forces armées ukrainiennes ont annoncé mercredi un plan de mobilisation dès le jour même des réservistes.

Le Conseil de sécurité ukrainien a demandé, mercredi 23 février, d’instaurer un état d’urgence dans le pays sur fond de craintes d’une imminente invasion russe.

Les nouvelles concernant la Russie et l’Ukraine ont un impact sur les prix car le marché est sensible aux nouvelles géopolitiques, a déclaré à Reuters Nicholas Frappell, directeur général mondial chez ABC Bullion.

Jusqu’à aujourd’hui, les marchés américains et européens ont été dans le rouge sur la crainte de l’impact du conflit Russie-Ukraine sur les entreprises liées au marché russe. Mais l’annonce de meilleurs résultats qu’espéré sur l’année 2021 et l’impact finalement restreint du marché russe ont rassurés les investisseurs, bien qu’ils restent très prudents. Le CAC 40 est ainsi dans le vert à 1,30% aujourd’hui, bien qu’il soit toujours en perte de 1,24% sur 5 jours.

Le procès-verbal de la réunion accommodante de la Réserve fédérale américaine le mois dernier a laissé entendre que la banque centrale ne serait pas aussi agressive que prévu dans sa politique de resserrement. Cela a entraîné une baisse du dollar américain et les rendements du Trésor américain sont tombés en dessous de 2 %, ce qui a rendu l’or plus attrayant pour les acheteurs étrangers.

À moins que les tensions géopolitiques ne s’atténuent, l’or restera dans une fourchette comprise entre 1 845 et 1 880 dollars, a déclaré Reuters citant Brian Lan, directeur général du revendeur GoldSilver Central.

Même si la Fed augmentait les taux d’intérêt, les taux d’intérêt réels seraient toujours largement négatifs, a déclaré Lan. Cela n’aurait qu’un impact instinctif sur les investisseurs au début, après quoi ils se rendraient compte que « l’or est toujours un bon actif à détenir dans cet environnement ».

Rate this post
01 48 04 76 06