Tout sur l’Orpaillage, l’Art de Trouver de l’Or dans les Rivières Aurifères

L’or est présent partout sur la planète, autant sur la terre que dans les océans. Cependant, il est tellement dispersé qu’il est difficile d’en obtenir en grande quantité. Cette rareté et ses propriétés exceptionnelles en font sa valeur. C’est pour cela que de nombreuses sociétés ou de particuliers se mettent à la recherche de l’or. S’il existe différentes techniques d’exploitation de l’or, nous allons nous intéresser à l’une des plus anciennes : l’orpaillage.

Définition de l’orpaillage

L’orpaillage correspond au travail de l’orpailleur, c’est-à-dire à la recherche et l’exploitation artisanale de l’or dans les rivières aurifères. L’or se trouve dans des plages de sables et graviers, situées dans les rivières dites « aurifères » (contenant des particules d’or). Dans ces placers, l’or natif se trouve sous forme de paillettes d’or plus ou moins grosses (poudre, paillettes, grains ou pépites d’or) mélangées aux alluvions.

Les Différentes Techniques d’Orpaillage

Une des caractéristique de l’or est sa densité élevée, qui varie entre 15 et 19. Les sables quant à eux ont une faible densité. Il est donc aisé pour un orpailleur de séparer ces deux matériaux avec la technique du lavage.
Celle-ci se base sur un principe de physique : dans l’eau, les objets à fortes de densité, les plus lourds, coulent plus profondément que ceux à faible densité, les plus légers. Voici les différents techniques de lavage en orpaillage.

La bâtée

Orpaillage à la Batée

Orpaillage à la Batée

Pour la technique de la batée, c’est un outil qui ressemble à une assiette ou un chapeau chinois qui permet de séparer l’or du sable. L’orpailleur y place une poignée de sable avec de l’eau, effectue un mouvement bien précis et élimine petit à petit les grains de sable pour récupérer l’or.

Comment utiliser la batée, la technique du lavage :

  • Charger sa batée de matériaux en raclant le fond de l’eau.
  • Effectuer des secousses afin de séparer les matériaux selon leur densité. Les plus lourds, les paillettes d’or, descendent vers le bas et restent dans le fond du cône
  • Effectuer des mouvements lents de rotation, ce qui créé un courant d’eau, lequel va emporter les résidus sablonneux, plus léger resté en surface.

Le sluice ou rampe de lavage

Orpaillage avec la rampe de lavage

Orpaillage avec la rampe de lavage

Une rampe de lavage est une sorte de rigole qui peut être en métal, en bois ou en tôle. La rampe est généralement garnie de tapis, de traverses en bois ou de grillage et sa longueur dépend du lieu où elle va être utilisée.

L’orpailleur installe la rampe légèrement en pente au dessus d’un placer assez riche dans le sens du courant. On place une quantité importante de sable en amont qui sera entraîné dans la rampe avec le courant. Le tri se fera alors naturellement, les particules se placeront plus ou moins loin en fonction de leur masse. L’or est retenu par les traverses ou les tapis, et se séparera du sable entraîné par le courant. En effet, les matériaux les plus denses comme les paillettes d’or vont être bloqués en chemin par les aspérités.

Le berceau californien

L’orpaillage avec le berceau californien date du 19ème siècle, d’abord en Californie d’où il tire son nom. Aussi appelé cradle ou rocker box, il permet un orpaillage un peu plus rapide pour les amateurs. Composé de tamis, d’une toile, d’un caisson en bois et de grillage ou de tasseaux, il mesure environ 1m50 sur 60 cm.

Comment est-il utilisé pour l’orpaillage ?

  • La matière première est mise dans le caisson avec de l’eau.
  • Les sables et l’or passent à travers le tamis.
  • Puis la matière glisse sur la toile ou les plus petites paillettes d’or vont être retenues.
  • Avec le courant de l’eau, les plus grosses paillettes vont être retenues dans le grillage tandis que l’eau et les sables vont ressortir de l’autre côté.

Le mercure

Une fois l’Or récolté, il faudra procéder à l’extraction de l’or afin de retirer tous les autres matériaux. La technique du mercure est la plus connue et la plus facile à mettre en œuvre pour un orpailleur amateur.

Le mercure à pour propriété d’amalgamer l’or, et est utilisé pour récupérer jusqu’aux plus petites poussières d’or. Avec cette technique, les paillettes d’or se collent au mercure et se regroupent. Cela facilite ensuite son tri et sa séparation avec le sable. Mais l’utilisation non encadrée de ce métal toxique est responsable de la disparition de certaines espèces et de la destruction de la biodiversité.

Le Matériel Utilisé en Orpaillage

L’orpaillage de loisir est une activité minière amateur qui nécessite d’utiliser un matériel artisanal. Le matériel d’orpaillage est un matériel simple, mais efficace. Selon la technique utilisée, le site d’exploitation, et le souhait du chercheur d’or, le matériel d’orpaillage sera différent. Voici les principaux outils pour faire de l’orpaillage.

  • Une pelle pour creuser et récupérer les graviers aurifères.
  • La pompe à main, sorte de grosse seringue, permet de les récupérer plus facilement dans l’eau.
  • Le crochet à faille permet de déloger l’or coincé des les fissures et les failles.
  • Un tamis sert à retirer les plus gros matériaux.
  • Le pan américain ou la batéa (chapeau chinois) pour évacuer les graviers légers.
  • La pipette d’aspiration, la fiole et la pissette permettent de prélever et de séparer les paillettes d’or du reste facilement et efficacement.
  • La rampe de lavage pour traiter une plus grande quantité avec moins d’effort. Il en existe sans et avec tapis, qui permet de retenir les fragments d’or.
  • Le blue bowl, table de Miller, concentrateur, roue à spirale et la table vibrante sont utilisés pour le nettoyage, qui permet d’isoler l’or du sable lourd.
Trouver de l'or en orpaillant

Trouver de l’or en orpaillant

Où Faire de l’Orpaillage en France ?

Même si les plus grosses pépites d’or sont trouvées en Guyane, en Afrique du Sud ou en Australie, on peut aussi trouver de l’or en France. On trouve de l’or en France sous formes de paillettes et de pépites d’or dans certaines de nos régions, le plus souvent montagneuses. Les mines d’or sont principalement localisées dans le centre de la France. Elles représentent autant de gisement naturel propice à la pratique de l’orpaillage.

Le massif armoricain : Géologiquement riche en or

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, il s’agit de la région la plus aurifère de France. Le massif Armoricain dispose d’un sous-sol très ancien avec des formations géologiques riches en particules d’or. Vous trouverez donc de l’or dans la plupart des rivières Armoricaine, et toute la Bretagne est concernée.

Si le métal précieux est majoritairement présent sous forme incluse, cela ne veut pas dire que vous ne trouverez rien en orpaillant. En effet, plus le sous-sol est riche en or plus les chances sont grandes de le retrouver dans les sédiments.

Les Cévennes : Le top pour trouver de l’or

Les Cévennes font partie des zones les plus riches en or en France. Elles font surtout parties des zones les faciles pour la pratique de l’orpaillage. L’Ardèche, l’Hérault et le Gard sont des départements qui disposent de puissant cours d’eaux et qui sont tous riches en métal précieux en différentes proportion.

La présence d’or dans ces cours d’eaux s’explique par le fait que ces rivières descendent d’un massif très ancien disposant de nombreux gisements aurifères. Le temps et l’érosion libère le précieux métal sous différentes formes allant de la poussière d’or jusqu’à de véritables pépites d’or. On y trouve du métal jaune sous forme de grain lorsque l’on se rapproche des gisements primaires.

Les Pyrénées : Une valeur sûre de l’orpaillage en France

Les Pyrénées font parties des zones aurifères les plus riche de France. Quasiment tous les cours d’eaux y descendant permettent de trouver de l’or. Les meilleures sites d’orpaillage se situent plus au centre de la chaîne montagneuse où on y retrouve de l’or sous quasiment tout ces formes avec de jolis grains aux endroits les plus stratégiques.

Si vous êtes orpailleur ou chercheur d’or, Abacor effectue le rachat d’or natif sous forme de paillettes d’or et de pépites d’or issues de l’orpaillage. Nos appareils de mesure nous permettent de connaitre la teneur en or des paillettes et pépites avec précision. Vous avez la possibilité de vous rendre dans l’une de nos boutiques d’achat or avec ou sans rendez-vous. Un expert procédera alors à l’estimation de votre or et proposera une offre de rachat immédiate.

Top 10 des Plus Grandes Mines d’Or du Monde en 2020

La composition, les caractéristiques et les propriétés de l’or en font un métal très prisé à travers le monde entier. Couplés au prix de l’or, les mines en font une destination attrayante pour explorer et en extraire des ressources. De nombreuses sociétés minières ont exploités des gisements d’or et en font les plus grandes mines d’or au monde. Elles veulent en effet tirer profits de l’or extrait des mines. Certaines mines ne cessent de s’agrandir car extraire le minerai d’or requiert de grosses installations.

Voici le classement des 10 plus grandes mines et gisements d’or du monde ainsi que des sociétés minières qui les exploitent.

Qu’est-ce que l’extraction de l’or ?

L’extraction d’or comprend les étapes d’exploration, de forage, d’étude géologique, de financement, de développement, d’extraction, de raffinage initial et de livraison d’or à une raffinerie.

Le marché des matériaux produits par l’exploitation minière est en forte demande. Ainsi, les entreprises tirent parti de la technologie pour accélérer l’ensemble du processus afin d’augmenter la production et les bénéfices. Il existe différentes manières d’extraire l’or. Mais quelle que soit la méthode utilisée, l’objectif final de l’exploitation minière est de récupérer autant de matériaux utiles que possible.

Quelles sont les 10 plus grandes mines d’or du monde ?

Le secteur de l’exploitation minière d’or étant très grand. Il existe donc une pléthore de mines d’or de taille importante. Vous trouverez ci-dessous le top 10 des plus grandes mines d’or du monde, et découvrez les mines d’or les plus riches et possédant parfois les plus grands gisements d’or du monde !

10. Mine d’Or Loulo Gounkoto

Loulo Gounkoto, 10 ème des plus grandes mines d'or du monde

Loulo Gounkoto, 10 ème plus grande mine d’or du monde

La plus petite des plus grandes mines d’or du monde est Loulo Gounkoto qui se situe au Mali. La production de cette mine d’or malienne a été de 680 000 onces d’or en 2020. La propriété de cette mine d’or à ciel ouvert est partagée entre Barrick à 80 % et l’État du Mali à 20 %.

9. Mine d’Or de Lihir

9 ème des plus grandes mines d'or Lihir

Lihir, 9ème plus grande mine d’or du monde

La mine d’Or de Lihir est l’une des plus grandes mines d’or de Papouasie-Nouvelle-Guinée et du monde. Elle est située dans le nord-est du pays dans la province de la Nouvelle-Irlande et à 900 km de Port Moresby. C’est la société australienne Newcrest Mining Limited qui l’exploite.

La mine à ciel ouvert compte deux mines qui se chevauchent et qui ont produit 772 000 onces d’or en 2020. La mine a des réserves estimées à 45 millions d’onces d’or. L’île de Lihir est intéressante du fait qu’elle est située sur un cratère volcanique.

8. Mine d’Or de Cortez

Cortez, la 8ème des plus grandes mines d'or du monde

Cortez, 8ème plus grande mine d’or du monde

Cortez se situe à Lander, dans le Névada aux États-Unis. Cet ensemble se compose de plusieurs mines d’or ainsi que d’une grande installation d’extraction et de traitement de l’or. Cette coentreprise est partagée entre Barrick Gold Corporation qui détient 61,5 % et Newmont Corporation  38,5 %.

Ce complexe minier comprend les mines à ciel ouvert Pipeline, Crossroads et Cortez Hills ainsi que la mine souterraine de Cortez Hills. L’exploitation minière active a eu lieu dans les collines de Cortez depuis 1862. Cependant, jusqu’aux années 1940, l’argent était la principale production. En 2020, la mine Cortez a produit 798 000 onces d’or.

7. Mine d’Or de Kibali

Kibali, la 7ème des plus grandes mines d'or du monde

Kibali, 7ème plus grande mine d’or du monde

La mine d’or de Kibali est à la fois une mine à ciel ouvert et une mine souterraine. De par sa superficie, c’est l’une des plus grandes mines d’or d’Afrique. Elle se situe au nord-est de la République démocratique du Congo dans la province du Haut-Uélé et proche de la rivière Kibali dont elle porte le nom.

Exploitée par AngloGold Ashanti qui détient 45%, Barrick Gold Corporation, qui détient 45%, et la Société Minière de Kilo-Moto, qui détient 10%. La mine est située à environ 220 kilomètres d’Isro et elle a produit 808 000 onces d’or en 2020.

6. Mine d’Or de Cadia

Cadia, la 6ème des plus grandes mines d'or du monde

Cadia, 6ème plus grande mine d’or du monde

Cadia est la deuxième plus grande mine à ciel ouvert d’Australie, et se retrouve en 6e position sur la liste des plus grandes mines d’or du monde. La mine Cadia est un ensemble de grandes mines d’or et de cuivre souterraines et à ciel ouvert situées dans la vallée de Cadia, en Nouvelle-Galles du Sud, en Australie. Elle regroupe les mines souterraines Ridgeway et Cadia East, adjacente à la mine à ciel ouvert Cadia.

La mine, exploitée par Newcrest, a produit 823 000 onces d’or en 2020. La mine a été développée tout au long des années 1990 et est un employeur majeur dans la région avec une durée de vie estimée à plusieurs décennies.

5. Mine d’Or de Grasberg

Grasberg, la 5ème des plus grandes mines d'or du monde

Grasberg, 5ème plus grande mine d’or du monde

Située dans la région de Papouasie en Indonésie, la mine d’or de Grasberg possède la plus grande réserve d’or au monde. C’est PT Freeport Indonesia qui exploite cette mine d’or, qui compte environ 20 000 employés. Avec une forte diminution, la production d’or est passée de 3 500 000 onces d’or en 2001 à 848 000 onces d’or en 2020. Malgré tout, elle reste la 5ème plus grande mine du monde.

4. Mine d’Or de Pueblo Viejo

Pueblo Viejo, la 4ème des plus grandes mines d'or du monde

Pueblo Viejo, 4ème plus grande mine d’or du monde

La mine Pueblo Viejo est une mine d’or située en République dominicaine dans la province de Sánchez Ramírez. C’est la plus grande mine d’or des Amériques et la troisième au monde.  La mine, gérée par la Pueblo Viejo Dominicana Corporation, est détenue à 60 % par Barrick Gold et à 40 % par Newmont Goldcorp. En 2020, cette mine à ciel ouvert a produit 903 000 onces d’or, une production impressionnante. Elle possèderait encore 6,55 millions d’onces d’or en réserve.

3. Mine d’Or de Olimpiada

Olimpiada, la 3ème des plus grandes mines d'or du monde

Olimpiada, 3ème plus grande mine d’or du monde

La mine Olimpiada est l’une des plus grandes mines d’or dans le monde. La mine est située à Krasnoyarsk Krai, en Russie. La production d’or d’Olimipada représente près de la moitié de la production d’or de Polyus, la société minière qui l’exploite. Alors que la production était de 1 200 000 onces d’or en 2020, on estime que la mine possède des réserves de 30,01 millions d’onces d’or.

2. Mine d’Or de Carlin Trend

Carlin Trend, la 2ème des plus grandes mines d'or du monde

Carlin Trend, la 2ème plus grande mine d’or du monde

Le Carlin Trend se trouve dans le Nevada aux États-Unis. La mine d’or fait partie de ce qui est également connu sous le nom de Carlin Unconformity. Il s’agit d’une combinaison de mines d’or le long d’une ceinture extrêmement longue dans le Nevada, qui s’étend du nord-ouest au sud-est sur une surface de 8 km de large et 60 km de long.

Cependant, c’est une mine à faible teneur en or. En effet, le type d’or trouvé dans la mine est connu sous le nom d’or invisible, ce qui en fait une mine unique en soi. L’or invisible signifie que l’or n’est détectable que par analyse chimique en raison de sa nature microscopique. Malgré le fait qu’il semblerait qu’il n’y ait pas d’or présent, la mine a produit environ 1 665 000 onces d’or en 2020, plus d’or que tout autre district minier des États-Unis.

1. Mine d’Or de Muruntau

Muruntau,la plus grande mine d'or du monde

Muruntau, la plus grande mine d’or du monde

La mine de Muruntau est la plus grande mine d’or au monde en termes de production. C’est une mine d’or à ciel ouvert située dans le désert de Qizilqum en Ouzbékistan. Sur la seule année 2020, Muruntau produit plus de 2 millions d’onces d’or. Mine d’or gigantesque, elle mesure environ 3,3 km de long, 2,5 km de large et 600 m de profondeur.

La production de cette immense mine était de 2 000 000 d’onces d’or en 2020. De plus, on estime qu’il y aurait plus de 150 millions d’onces d’or, renforçant ainsi sa première place dans la liste des plus grandes mines d’or du monde.

Tableau de Données des 10 plus Grandes Mines d’Or du Monde en 2020

Rang Mine Pays Propriétaire / exploitant majoritaire Production d’or en 2020, en Milliers d’Once Production d’or en 2019, en Milliers d’Once Évolution de la production en %
1 Muruntau Ouzbékistan Navoi 2,000 2,000 0
2 Carlin États-Unis Barrick 1,665 1,315 27
3 Olimpiada Russie Polyus 1,200 1,389 -14
4 Pueblo Viejo République Dominicaine Barrick 903 983 -8
5 Grasberg Indonésie Freeport 848 863 -2
6 Cadia East Australie Newcrest 823 871 -6
7 Kibali République Dém. du Congo Barrick 808 813 -1
8 Cortez États-Unis Barrick 799 963 -17
9 Lihir Papouasie Nouvelle Guinée Newcrest 772 881 -12
10 Loulo Gounkoto Mali Barrick 680 715 -5

Un gisement d’or d’un million d’onces découvert par l’Égypte

L’Égypte a découvert un gisement d’or dans son désert oriental contenant plus d’un million d’onces d’or. Le potentiel d’extraction de 95% est élevé, a annoncé mardi le ministère égyptien.

Un gisement d’or estimé à 1,8 milliard de dollars

Le ministère égyptien du pétrole et des ressources minérales a déclaré que le gisement d’or fut découvert dans le désert oriental, riche en minéraux. La zone de la découverte est une concession minière gérée par la société d’État Shalateen Mineral Resources Company. Celle-ci fixe les investissements à plus d’un milliard de dollars au cours des 10 prochaines années.

«La découverte est le résultat d’un investissement égyptien exclusif dans l’exploration et l’exploitation de l’or par le biais de Shalateen Mineral Resources Co et d’un partenariat réussi… entre un certain nombre de secteurs de l’État, y compris l’Autorité égyptienne des ressources minérales (EMRA), le National Service Products appartenant à l’armée (NSPO), la Banque nationale d’investissement (NIB) et la Société égyptienne pour les ressources minérales », a-t-il déclaré.

Une coentreprise entre Shalateen Co et EMRA sera établie pour mener des activités d’exploration. Cette dernière sera la troisième société opérant dans le pays à extraire de l’or et des minéraux après la Sukari Gold Mining Company et Hammash Misr For Gold Mines, a indiqué le ministère.

Le ministère égyptien précise que la découverte intervient dans le cadre d’un plan du ministère du Pétrole visant à stimuler le secteur pour augmenter sa contribution au produit intérieur. Il ajoute qu’une deuxième phase du plan sera mise en œuvre après la conclusion de la première phase, qui court à partir de 2018 jusqu’à la fin de 2021.

L’Égypte veut attirer les investissements étrangers dans le secteur minier

L’Égypte cherche à attirer des sociétés d’extraction d’or pour son premier appel d’offres majeur depuis 2017. Il couvrira une superficie de 56000 kilomètres carrés dans le désert oriental. Elle sera divisée en plusieurs parcelles d’environ 170 kilomètres carrés chacune.

L’Égypte compte attirer des investissements directs étrangers pour 375 millions de dollars dans le secteur au cours des deux prochaines années. Cela fait passer les prévisions d’investissements directs de 700 millions à 1 milliard de dollars d’ici 2030.

La date limite des appels d’offres pour l’exploration aurifère dans le désert oriental sont prolongés jusqu’au 15 septembre. En effet, le cycle d’appel d’offres annoncé en mars dernier fut interrompu par la crise du coronavirus.

Ce cycle est une opportunité pour les mineurs d’or du monde entier d’aider à développer la richesse minérale relativement inexploitée du pays.

Le manque d’activité était dû, en partie, au système ancien de l’Égypte de redevances et d’accords de partage des bénéfices. Ils ont rendu difficile et non rentable pour les mineurs l’exploration et l’exploitation des minéraux.

Cependant, le gouvernement égyptien a adopté une nouvelle loi pour assouplir les règles d’exploration et d’exploitation. Les nouvelles règles introduites cette année ont éliminé la nécessité pour les mineurs de former des coentreprises avec le gouvernement égyptien et ont limité les redevances d’État à un maximum de 20%.

Production d’Or dans le monde et par pays en 2018

Jusqu’en 2006, l’Afrique du Sud était le plus grand producteur d’or au monde. En 2007, l’augmentation de la production d’autres pays et la baisse de la production de l’Afrique du Sud ont fait de la Chine le premier producteur d’or au monde. Pourtant, la production d’or en 2018 d’aucun pays n’a approché l’ampleur de la période de pointe de celle de l’Afrique du Sud à la fin des années 60 et au début des années 70. En 1970, l’Afrique du Sud a produit 995 tonnes ou 32 millions d’onces d’or, les deux tiers de la production mondiale de 47,5 millions d’onces.

La production américaine s’inscrit d’ailleurs en baisse de 11% sur l’année 2018. La production totale s’établirait ainsi à 210 tonnes, contre 237 en 2017 selon le rapport 2018 de la USGS. On constate aussi une baisse de la production d’or en Chine de 36 tonnes entre 2017 et 2018 du fait de réglementations environnementales accrues.

Classement des pays producteurs d’or en 2018

Les chiffres de production d’or en 2018 concernent la production minière primaire uniquement. On eut remarquer la

Rang Pays Production d’or
(tonnes)
1 Chine 404
2 Australie 319
3 Russie 297
4 États Unis 210
5 Canada 189
6 Pérou 158
7 Indonésie 137
8 Ghana 130
9 Afrique du Sud 130
10 Mexique 115
11 Brésil 97
12 Ouzbékistan 92
13 Soudan 77
14 Papouasie Nouvelle Guinée 69
15 Kazakhstan 68
Reste du monde 1,001
Production d’Or dans le Monde en 2018 3 503

La Chine toujours en tête de la production d’or en 2018

Au niveau des pays, la Chine était toujours en tête du classement en terme de production de l’or en 2018. Si la Chine est le premier producteur d’or mondial, c’est aussi 8ème en termes de réserves minières. C’est aussi le plus grand consommateur d’or, notamment via la demande en bijoux et en lingots.

Même avec la baisse de la production d’or minier, le pays reste le plus grand producteur d’or mondial depuis plus de 10 ans. Sa production d’or en 2018 s’élevait à 404 tonnes, ce qui représentait environ 12% de la production d’or mondiale totale.

L’Afrique du Sud perd sa première place de leader africain

Bloomberg rapporte que le pays qui a dirigé la production mondiale d’or pendant un siècle et extrait environ la moitié des lingots extraits à ce jour est désormais le deuxième producteur d’or en Afrique. La production diminue alors que les opérateurs capitulent face à des coûts obstinément élevés, à des frappes régulières et aux défis géologiques de l’exploitation des mines les plus profondes du monde.

Pendant ce temps, le Ghana, un pays dont l’industrie aurifère remonte au XIXe siècle, bénéficie de mines à moindre coût, de politiques plus conviviales et de nouveaux projets de développement. En effet, les gisements sont moins chers et plus faciles à exploiter au Ghana, dont la production d’or a bondi de 12% en 2018, selon les données de la Chambre des mines du pays.

01 48 04 76 06