Comment Reconnaître des Couverts en Argent Massif ?

Synonymes de raffinement et d’élégance, les couverts en argent massif sont généralement réservés aux grandes occasions, pour offrir une touche de raffinement aux repas de fêtes. Mais l’utilisation de véritable argenterie de table est devenue une pratique dépassée appartenant au passé. La plupart des gens n’ont pas le temps d’entretenir l’argenterie, l’espace pour la stocker afin de garder un arsenal de pièces bien lustrées. Avez-vous récemment hérité d’un service de couverts en argent ou de fourchettes, cuillères et couteaux ?
En raison de la forte teneur en argent des couverts, il est possible que vous possédiez une valeur importante. Une seule fourchette, cuillère ou couteau vaut en effet entre 5 $ et 10 $, quel que soit l’état. Un service en argent complet peut valoir entre 500 $ et 2 000 $. Mais cela à condition que les couverts soient en argent massif.
La plupart des objets en métaux précieux sont difficiles à analyser sans outils de test et formation appropriés. Cependant, l’argenterie demande juste un peu de connaissances et un bon œil. Nos experts des métaux précieux vous expliquent comment reconnaître les couverts en argent massif après vous avoir donné quelques notions de base.

Qu’est-ce que l’Argenterie ?

L’argenterie est un terme générique utilisé pour décrire les outils alimentaires dans l’hémisphère occidental. Il peut s’agir de fourchettes, de cuillères, de couteaux, de louches, de bougeoirs, de pichets, de plats, de bols ou de tasses. Mais ce n’est pas parce que vous appelez cela de l’argenterie qu’il s’agit toujours d’argent véritable. Les couverts peuvent être fabriqués dans une variété de matériaux, tels que le métal de base, l’acier inoxydable, le métal argenté ou même le bois.

Les différents types de couverts d’argenterie

Comme l’or, l’argent est un métal mou et malléable. Il est allié à d’autres matériaux pour lui conférer plus de rigidité afin de réaliser différents types de pièces. On ne peut donc pas créer un objet en argent pur, le matériau étant trop ductile c’est-à-dire trop tendre. Il est alors indispensable de l’allier avec un métal plus dur afin de rendre l’argent plus résistant et moins sensible aux marques. Le cuivre est le métal le plus souvent retenu, mais on retrouve aussi le zinc. C’est pourquoi il existe différents alliages de l’argent, mais aussi différents procédés pour la production de couverts en argenterie. De plus, des métaux ressemblant à de l’argent sont utilisés.

Le métal blanc

L’alfénide, appelé aussi métal blanc, est un alliage métallique imitant l’argent que les frères Halphen ont fait connaître en 1850. C’est un alliage blanc pour usage domestique. Il est composé de cuivre à 59 %, de zinc à 30 %, de nickel à 10 % et de fer à 1 %.

Il possède trois avantages majeurs par rapport à l’argent massif qu’il tend à imiter. Le métal blanc possède une plus grande dureté et une plus grande longévité pour un coût moindre. Par rapport au métal argenté il présente l’avantage d’être massif et de ne pas se corroder. Il a été notamment utilisé dans la fabrication de couverts de table et d’autres ustensiles traditionnellement fabriqués en étain ou en argent comme les verseuses à café, etc.

Pièces d’argenterie en métal argenté

Pour ce qui est des couverts en métal argenté, il est en général fait d’un alliage de cuivre et de bronze, finement recouvert d’argent par électrolyse ou encore appelé la technique de la galvanoplastie. La couche superficielle d’argent peut être de quelques microns d’épaisseur à plusieurs dixièmes de millimètres. La quantité d’argent réellement utilisée est très faible.

Les couverts en argent fourrés

Au siècle suivant, des artistes et orfèvres ont mis au point des services de plus en plus spécifiques : services à poissons, fourchettes à escargot, couteaux à viande…

L’argent fourré est de l’argent massif, mais creux. C’est une sorte de coque en argent remplie d’un autre matériau. On l’utilisait souvent pour les manches de couverts ou d’autres petits objets au début du XXème siècle. Cela réduisait le poids de l’argent et donc le coût ainsi que le prix de vente, tout en préservant l’aspect extérieur. Il est plus facile à fabriquer que de sculpter ou ciseler le métal, et donc souvent moulé et orné de motifs. L’argent fourré concerne généralement des pièces de service importantes comme les couteaux ou les manches à gigot. Les couverts en argent fourré sont composés d’un cœur en bois, cire ou résine recouverte d’une couche d’argent massif. Si, comme le métal argenté, ce procédé permet de faire une économie de coût lié à la quantité réduite d’argent, il n’a rien à voir avec le métal argenté. Il s’agit bel et bien d’une couche d’argent bien distincte assurant la rigidité du manche. On peut d’ailleurs trouver ce type de pièce dans un service d’argenterie ou un ensemble de couverts en argent massif.

reconnaitre couverts en argent massif

Couverts en argent massif

Comme l’or, les degrés de pureté de l’Argent sont indiqués en parts de 1000. Les couverts en argent véritable sont généralement en argent sterling, l’argent massif est l’appellation commune en France de l’argent 925/1000ème. Néanmoins, l’argent massif peut également désigner de l’argent 950, 925 ou 800. Ainsi, ce que l’on appelle couramment couvert en argent massif dans le domaine de l’argenterie est obtenu à partir d’un alliage possédant au moins 800 parts massiques d’argent pur sur 1000, aussi appelé argent 800.

L’argent 800 est un métal qui contient donc 80% d’argent pur et en généralement 20% de cuivre. Cet alliage était couramment utilisé dans le passé pour la fabrication d’objets du quotidien et une grande partie de pièces anciennes est composée d’argent 800. En dessous d’une teneur d’argent de 800 millésimes, un objet ne peut pas être considéré comme argent massif. Le titrage d’argent peut être différent d’un pays à l’autre et selon les époques, mais il est toujours encadré par les autorités.

Alors, comment savoir si vos couverts sont en argent massif ? Voici deux méthodes simples que vous pouvez suivre à la maison pour savoir si votre argenterie est authentique.

Reconnaître des couverts en argent massif

Reconnaître les poinçons de l’argenterie

Le moyen le plus simple est de reconnaître des couverts en argent massif grâce aux poinçons de l’argent. Pour cela, vous aurez sûrement besoin d’une loupe grossissante.

En France, le poinçon le plus courant indiquant que les couverts sont en argent massif est celui de la Minerve. Si il c’est celui qui est en vigueur actuellement, des poinçons plus anciens ou étrangers peuvent êtres présents sur les couverts. On peut citer le poinçon « Tête de Vieillard » utilisé en France entre 1798 et 1838. Il existe également des poinçons étrangers à l’image du Lion ou de la Britannia pour les couverts en argent sterling.

Enfin, la mention du titre argent est souvent présente sur les couverts en argent massif fabriqués à l’étranger. Vous trouverez par exemple l’inscription « 800 » pour désigner de l’argent 800 millièmes ou « 925 » pour de l’argent 925 millièmes.

Apparence des objets en argent

L’apparence des couverts en argent peut vous aider à reconnaître l’alliage utilisé. L’argent pur est un métal gris froid, qui noircit avec le temps, contrairement à l’or qui ne s’oxyde pas. Si vos couverts en argent ont cette apparence, c’est un bon signe. Cependant, si la couleur du métal tire plutôt vers le blanc, ou si l’usure avancée d’une pièce en métal argenté laisse apparaître l’alliage jaune-brun qui est en dessous, il peut s’agir de métal blanc ou de métal argenté.

Faire expertiser son argenterie par un professionnel

Si vous ne trouvez pas d’indication ou si vous avez un doute, vous avez toujours la possibilité de faire vérifier vos couverts en argent chez un professionnel. Un expert pourra, en plus des méthodes précédemment citées, procéder au test de l’argent et reconnaître des couverts en argent massif avec certitude.

Pour cela, il suffit de rendre visite à nos experts en métaux précieux de Abacor dans l’une de nos agences. Vous aurez la possibilité de vérifier, de faire estimer et de vendre vos couverts en argent massif. À la suite de la proposition d’achat immédiate, vous bénéficiez d’un règlement sur place, par chèque ou virement bancaire. N’hésitez pas à nous contacter au 01 48 04 76 06 ou via le formulaire de contact.

Or 18 Carats : Tout savoir sur le 18K ou 750 Millièmes

L’or 18 carats, qui s’écrit aussi 18k, 18ct ou 18kt, est l’un des titrages en or les plus connus dans le monde de la bijouterie et de la joaillerie en Europe et partout dans le monde. Les experts Abacor vous dévoile tout sur ce titrage d’or comme la composition de l’or 18 carats, son poinçon, l’utilisation du 18ct et la valeur du 18kt.

Qu’est-ce que le carat de l’or ?

Le carat de l’or est un système d’unité de mesure de pureté inventé en Angleterre au XIVème siècle ayant comme but de faciliter l’usage de l’or dans le commerce, comme en joaillerie par exemple. Le symbole du carat est ct, ou k/kt pour les anglo-saxons ou en Allemagne. Un carat représente 1/24ème de la masse totale d’un alliage, ou 4,167 % et est une mesure de pureté d’or.
De l’or 24 carats par définition veut dire que sur 24 grammes d’or, il y a 24 grammes d’or et c’est donc de l’or pur.

Dans le cas de l’or 18 carats, cela veut dire que sur 24 grammes d’or, il y a 18 grammes d’or pur et 6 grammes d’autres métaux qui constitue l’alliage de ce titrage. Si l’on fait un rapide calcul , 4,167 % x 18 = 75 % d’or pur pour l’or 18 ct.

Utilisation de l’or 18 carats

C’est principalement le secteur de la bijouterie et de la joaillerie qui utilise l’or 18kt. C’est un alliage d’or qui offre un bon équilibre entre durabilité et pureté. Il est donc idéal à travailler puisque assez malléable, mais également très résistant. La part des 25% restante permet de mélanger l’or à d’autres métaux afin de modifier la couleur de l’or, pour faire des bijoux en or 18 carats à la fois moderne et classique. Sa rigidité permet de fabriquer des objets finement travaillés, et de sertir des pierres précieuses solidement. La forte teneur en or du 18 carats permet à une grande majorité de personnes de porté les bijoux sans craindre les allergies que peuvent causer certains métaux.

L’or 18 ct est donc l’alliage le plus adapté pour les bijoux: il vous permet de porter le métal jaune précieux tout en étant adapté à l’utilisation quotidienne de l’or. C’est le plus résistant contre la casse, la corrosion, les griffes et l’usure au fil du temps.

On peut trouver l’utilisation de l’or 18 carats dans le domaine de la dentisterie pour produire des dents en or, qu’on appelle or dentaire mais aussi en horlogerie et en tant que plaquage.

Le 18 carats est international car reconnu en tant qu’alliage légal partout en Europe et dans le monde. En outre, il est le seul avec l’or 24 carats à être considéré comme universel. Les autres alliages étant jugés comme propre à certains pays ou régions du monde.

En effet, certains titrages sont utilisée localement et sont assez peu commun dans d’autres parties du globe. Ainsi, le 19 carats est par exemple nommé « L’or du Portugal », celui-ci étant utilisée pratiquement qu’au Portugal.

Tout savoir sur l’Or 18 Carats ou l'Or 750 Millièmes

 

Quelle est la composition de l’or 18 carats ?

L’or 18 carats est donc un alliage d’or avec d’autres métaux. Sur 24 grammes d’or 18 ct, nous savons ainsi que 18 grammes sont de l’or. Mais quels sont les métaux des 6 autres grammes?

Il n’y a pas qu’une seule composition de l’or 18 carats, car elle diffère selon la couleur de l’or. En effet, le secteur de la joaillerie s’est diversifiée et l’or jaune n’est plus la seule teinte.

Aujourd’hui, il existe différentes couleurs de l’or, et c’est tout autant de compositions différentes. Voici quelques compositions d’alliage d’or 18 k selon les différentes teintes :

  • Or jaune 18 carats : 75% d’or pur + 12,5% d’argent + 12,5% de cuivre;
  • Or gris 18 carats : 75% d’or pur + 25% d’argent, de cuivre et de palladium;
  • Or blanc 18 carats : 75% d’or pur + 25% d’argent, de cuivre et de palladium;
  • Or rose 18 carats : 75% d’or pur + 5% d’argent + 20% de cuivre;
  • Or bleu 18 ct : 75% d’or pur + 25% de fer ou de cobalt;
  • Or vert 18 kt : 75% d’or pur + 25% d’argent;
  • Or rouge 18 k : 75% d’or pur + 25% de cuivre;
  • Or violet 18 cts : 75% d’or pur + 25% d’aluminium.

Vous aurez remarqué que peu importe la couleur, l’or 18 carats est composé de 75% d’or. C’est la raison pour laquelle on parle également d’or 750 millièmes pour le 18 ct, qui s’écrit 750‰.

Les poinçons de l’or 18 carats

Le poinçon de l’or 18 carats en France est représenté par une tête d’aigle royal, quand son poinçon universel est un losange dans lequel vous trouverez l’inscription 750.

Poinçon Or 18 Carats Aigle 3
Poinçon Or 18 Carats Coq 3
Poinçon Or 18 Carats Charançon
Poinçon Or 18 Carats Cheval

Sur les anciens bijoux en or 18 carats français, on peut retrouver un poinçon avec une tête de médecin grec, de rhinocéros, de cheval ou un coq. On peut également trouver un poinçon hibou sur certains. Il n’est pas obligatoire de poinçonner les bijoux de moins de 3 grammes et peuvent se contenter d’un simple 750. Si vous n’avez pas de poinçon, n’ayez crainte car il a pu s’effacer à cause de l’usure. Mais ils ne perdent pas de valeur pour autant, et nos experts peuvent reconnaitre l’or.

Pourquoi acheter de l’or 18 carats ?

L’or 18 k est un bon choix si vous voulez un bijou raisonnablement pur mais pas trop mou. Comme nous l’avons dit, l’or 18 ct est un bon compromis entre durabilité et pureté.

L’or avec un nombre de carats supérieur au 18 carats est plus pur et a une couleur jaune plus intense, mais sont aussi plus cher. L’or 22 carats, par exemple, est beaucoup plus mou et se raye encore plus facilement. Alors avant d’opter pour des carats plus élevés, surtout si vous portez souvent les bijoux, c’est une caractéristique primordiale.

Bien sûr, l’or 14 carats est encore plus dur et résistant. Cependant, si vous êtes très sensible au nickel, les objets en or 14K peuvent causer des allergies ou des éruptions cutanées, alors que l’or 18K est beaucoup moins susceptible de provoquer une réaction allergique.

Combien vaut l’or 18K ?

Étant donné que l’or 18 carats est un alliage qui contient de l’or pur à 75 pourcent, il suffit de procéder à un calcul simple. Nous vous donnons tous les détails sur la méthode de calcul sur notre page du cours et prix de l’or 18 carats.

Vous souhaitez vous séparer de vos anciens bijoux en or 18 carats et cherchez une maison de confiance ? Spécialisée dans le rachat d’or depuis 1996, Abacor propose une estimation gratuite et un règlement immédiat. Vous pouvez ainsi simplement et rapidement vendre des bijoux dans l’une de nos boutiques d’achat or ou par correspondance. Pour toute information, n’hésitez pas à contacter l’un de nos experts via le formulaire de contact ou par téléphone au 01 48 04 76 06.

Valeur d’une médaille des Jeux Olympiques d’Hiver 2022

C’est le rêve de tout athlète olympique de remporter l’or. Décrocher la première place du podium est évidemment inestimable. Mais quelle est leur composition et la valeur d’une médaille d’or des Jeux olympiques d’hiver de 2022 ?

Composition d’une médaille d’or

Si recevoir une médaille pourrait être un double gain, elles ne sont malheureusement pas réellement fabriqués en or massif.

En fait, il n’y a eu que deux fois où les médailles d’or étaient entièrement en or. Les records olympiques montrent que c’était pendant les jeux de St. Louis de 1904 et les jeux de Londres de 1908. La tradition de remettre des médailles n’a commencé qu’aux Jeux de 1904.

Les règlements du CIO exigent que les médailles d’or olympiques doivent contenir de l’argent d’un titrage 92,5 % minimum avec un minimum de 6 grammes d’or.

Le noyau de la médaille est composé d’environ 550 grammes d’argent 925/1000ème. Les six grammes d’or 24 carats sont utilisés pour le placage afin de donner un aspect doré à la médaille.

Les médailles d’argent ne sont constituées que d’argent 92,5% et les médailles de bronze sont principalement en cuivre.

Valeur de la médaille d’or en 2022

Nous pouvons supposer que les médailles d’or des Jeux olympiques d’hiver de 2022 à Beijing sont aussi lourdes et de même composition que celles de Tokyo. Avec cette supposition, nous pouvons en déduire la valeur des médailles olympique.

Au 8 février 2022, le prix de l’or était de 51 400 euros le kilo et le prix de l’argent était de 653 euros le kilo. Avec 550 grammes d’argent 925/1000 et 6 grammes d’or 24 carats, il y a près de 308€ d’or et un peu plus de 332 $ d’argent dans la médaille. La valeur d’une médaille d’or est donc de 640 euros pour les métaux précieux.

À l’époque, la médaille d’or de Tokyo valait un peu plus, environ 645 euros aux prix du marché fin juillet dernier compte tenu de la variation du cours des métaux précieux.

Que deviennent les bijoux vendus après un rachat ?

Vous avez peut-être déjà vendu ou envisagé de vendre vos bijoux en or parce-qu’ils sont démodés, cassés, ou simplement parce-que vous ne les mettez plus. Mais savez-vous exactement ce que deviennent vos bijoux une fois vendus ? Nos experts vous dévoilent comment vos bijoux profitent d’une seconde vie après leur rachat.

Le rachat des bijoux pour le recyclage

La plupart des bijoux démodés ou cassés sont rachetés uniquement pour les matériaux. Nous séparons donc les métaux précieux des pierres précieuses lorsque c’est possible.

Le rachat de bijoux usagers permet lors de la fonte des métaux précieux de les récupérer et de les transformer. Vos bijoux sont donc fondus pour en récupérer les métaux contenus dans les alliages. En effet, vos bijoux en Or ne sont pas composés à 100% d’or pur mais sont fabriqués avec des alliages de différents carats or. Ces alliages contiennent plusieurs métaux (or, argent, cuivre, platine, palladium) qui n’ont ni la même valeur, ni les même propriétés. Il faut donc séparer les différents métaux contenus dans vos bijoux afin de les rendre à l’état pur.

Pour cela, notre fondeur partenaire convertit ces mélanges en or fin grâce à l’affinage. Lors de la fusion, le fondeur sépare les différents métaux et extrait les impuretés.

Une fois les métaux précieux séparés les uns des autres, les matériaux peuvent ensuite être réutilisés et transformés. Ils sont réinjecter dans le marché de l’or. Les domaines qui utilisent de l’or se fournissent donc en partie d’or provenant de vos bijoux.

Nouveaux bijoux

Après rachat et traitement, une grande partie de vos vieux bijoux deviennent de nouveaux bijoux. Selon les chiffres du World Gold Council, la demande du secteur de la bijouterie à été de 2221 tonnes d’or en 2021, soit plus de la moitié de la demande d’or totale. On estime également que la moitié du stock d’or mondial se présente sous forme de bijoux. On estime d’ailleurs qu’il y a plus d’or chez les particuliers que dans les réserves minières. Une fois l’or purifié, il est de nouveau associé à d’autres métaux pour constituer de nouveaux alliages d’or.

fonte des bijoux après rachatL’or des bijoux vendus pour l’industrie

L’industrie est la deuxième plus grande demandeuse d’or et de métaux précieux. Saviez-vous que les appareils électroniques contiennent de l’or ? Les circuits imprimés contiennent effectivement quelques grammes de métaux précieux comme l’or, l’argent et le palladium. L’or est notamment apprécié pour sa grande conductivité et sa résistance à la corrosion exceptionnelle.

De grandes entreprises du secteur de l’électronique favorisent de plus en plus l’utilisation d’or recyclé, comme Dell. Troisième plus grand constructeur d’ordinateur au monde, il s’est lancé dans le recyclage de vieux matériel informatique pour réutiliser l’or dans la fabrication de nouveaux composants et même de bijoux !

Des bijoux deviennent des lingots d’or

Évidemment, une bonne partie de vos bijoux recyclés sont transformés en lingots et pièces d’investissement. Si vous avez déjà acheter un lingot d’or, ils contiennent sûrement de l’or provenant de vieux bijoux. Une fois fondus et affinés, l’or et l’argent sont conditionnés sous forme de lingot d’or et d’argent boursables. Cela nous permet de vous proposer des Lingots d’Or titrés à 999,9‰.

Le rachat des bijoux d’occasion

Si la plupart des bijoux en or est destinée à être fondue, nous faisons tout afin de les préserver. Ainsi, certains de vos bijoux sont revendus en tant que bijoux d’occasion après restauration. Contrairement à la majorité des racheteur d’or, notre philosophie nous encourage à conserver le bijoux en état. Les bijoux représentent pour nous un savoir-faire, des heures de travail ainsi qu’une histoire. Alors pourquoi détruire tout ça, quand nous pouvons vous en faire profiter ? D’autant plus que nous rachetons ces bijoux plus cher que la valeur des métaux précieux. Il faut pour cela faire estimer vos bijoux.

Ainsi certains bijoux que vous ne portez plus et que vous nous vendez en tant que bijoux d’occasion sont remis sur le marché pour satisfaire des personnes à la recherche de ce type de bijoux.

Si vous avez des bijoux que vous ne portez plus, vous avez la possibilité de leur donner une seconde vie. Abacor se charge de recycler vos vieux bijoux en exploitant leur potentiel pour les valoriser au maximum. Ainsi, vous avez l’assurance de récupérer le meilleur prix pour la vente de vox bijoux. Pour cela, il suffit de vous rendre dans l’une de nos boutiques d’achat or et argent pour bénéficier d’une estimation gratuite et d’un règlement immédiat. N’hésitez pas à nous contacter par téléphone ou via notre formulaire de contact.

La Pierre de Touche et son Utilisation avec les Acides

Utilisée depuis l’antiquité, la pierre de touche permet de vérifier le titre d’un objet en alliage ou en métal précieux. Avec les acides, c’est la méthode la plus utilisée pour reconnaître l’or, notamment par les négociants de métaux précieux ou les bureaux de contrôle. Découvrez l’origine, les significations et comment utiliser la pierre de touche avec les acides pour vérifier l’or.

Définition et signification

pierre de touche, du jaspe noirAppelée touchstone en anglais, la pierre de touche est un fragment de jaspe utilisé pour tester l’or et l’argent. L’essai du titre à la pierre de touche, ou essai au touchau, est un procédé destiné à vérifier le titre d’un objet en alliage ou en métal précieux en orfèvrerie ou monnayage. Il permet par exemple de déterminer de quels carats or un bijou en or est composé. Connu depuis l’Antiquité, l’essai consiste à frotter l’objet à vérifier sur une pierre dure et à comparer les réactions de l’acide sur une marque produite par un métal de référence.

Pierre de touche est également une expression qui peut avoir deux significations :

  • le terme peut représenter un test pour vérifier ou mesurer la valeur de quelque chose ;
  • elle peut désigner un objet ou un instrument qui matérialise une unité de mesure et sert de référence pour l’étalonnage d’autres objets ou instruments.

L’origine de la pierre de touche

La méthode au touchau est attestée au IIe siècle av. J.-C.1, et Pline l’Ancien y fait référence dans l’Histoire naturelle. Au début du XIVe siècle, l’essai à la coupelle vient compléter l’essai au touchau.

En 1437 l’utilisation du touchau afin de confondre des revendeurs frauduleux est mentionnée dans le premier statut des orfèvres de Vicence.

Les procédés évoluent au XIXe siècle, après l’importante utilisation du touchau. Un projet de réforme de l’orfèvrerie austro-hongroise de 1860 évoque le touchau, la coupelle et le récent procédé d’essai de l’argent par la voie humide.

En France, le touchau est pratiqué par les bureaux de contrôle du titre des objets en métaux précieux. C’est également le cas des boutiques d’achat or qui l’utilisent avec des acides afin de contrôler lors de négociations d’achat ou de vente d’or.

Acides test métaux precieux

Comment fonctionnent les acides ?

L’or est un métal précieux possédant une relative inertie chimique. Il ne corrode pas, ne ternit pas et ne s’oxyde pas.

L’or résiste à l’action de nombreux produits chimiques et la plupart des acides. Seule l’eau régale ou eau royale (aqua regia en latin, mélange d’acide chlorhydrique et acide nitrique) peuvent dissoudre l’or. C’est une solution chimique très instable et volatile, elle se décompose facilement et ne peut être gardée longtemps.

L’acide utilisé dans le test à la pierre de touche est une forme d’eau régale adoucie, composé d’un mélange d’acide chlorhydrique et nitrique. Ce dernier possède de fortes propriétés oxydantes, et peut donc dissoudre très facilement des métaux communs (nickel, cuivre, cobalt…).

La part de chaque acide est différente suivant le type d’or à tester :

  • L’eau régale est utilisée pour un titre Or au dessus de 18 ct : deux à quatre volumes d’acides chlorhydrique pour un d’acide nitrique.
  • Pour un caratage d’Or entre 18 et 14 ct : acide nitrique 49 parts par volume, acide chlorhydrique 1 part par un volume et de l’eau distillée 12.5 parts par volume.
  • Or 14ct et en dessous : acide nitrique seulement.

Voyons maintenant les différentes étapes du test et de l’essai à la pierre de touche.

Comment se servir de la pierre de touche ?

Le test des métaux précieux à la pierre de touche et aux acides est la méthode la plus simple et la moins onéreuse. Il faut cependant prendre des précautions. Les acides sont corrosifs et le moindre contact avec les yeux ou peau peut provoquer des brûlures. En cas de contact avec la peau, rincer la zone abondement. Le but de ces explications ont uniquement un but informatif, nous déclinons toute responsabilité quant à son utilisation.

Étape 1 : Préparer le matériel

kit de test or acides et pierre de touche

Il y a peu de matériel nécessaire pour effectuer un test à la pierre de touche.

Il faut se procurer un kit de test. Il se présente la plupart du temps en coffret avec une pierre de touche (morceau de jaspe noir abrasive) et les acides correspondants aux métaux à tester (généralement pour l’or 9 carats, 14 carats, 18 carats ou 22 carats). Évidemment, munissez-vous de l’objet à tester.

Pensez à vous munir d’un chiffon et de papier de verre très fin.

Étape 2 : frotter l’objet sur la pierre de touche

L’essayeur frotte l’objet en or à tester sur la pierre de touche, il en résulte une marque.

Il ne faut pas hésiter à bien frotter pour faire une trace nette et ainsi augmenter la fiabilité du test.

Parfois, les essayeurs frottent sur la pierre le touchau qui va servir de référence correspondant au métal et au titre à tester.

Étape 3 : appliquer l’acide et observer la réaction

Appliquer l’acide sur la trace et interpréter la réaction :

  • Si la trace demeure d’un jaune brillant, l’alliage est au bon titre ou d’un titre supérieur.
  • Si la trace devient brun-rouge, l’alliage n’est pas au titre.
  • Lorsque du métal disparaît, il ne s’agit pas du métal correspondant.

Il est nécessaire après chaque test d’essuyer la pierre avec un chiffon pour enlever l’acide. Pour effacer les traces accumulées avec les différentes utilisations et nettoyer la pierre de touche, frottez-la avec du papier de verre fin.

Malgré la simplicité de l’utilisation de la pierre de touche, ces essais sont approximatifs et ne permettent donc pas de déterminer avec précision le titre. De plus, ils nécessitent une certaine expérience pour pouvoir interpréter les différentes réactions chimiques. Par exemple, certains métaux résistent aux acides et les objets dotés d’un plaquage d’or épais ne sont pas détectables avec la pierre de touche. Enfin, l’essayeur engage sa responsabilité car ils se basent uniquement sur une comparaison visuelle.

Nous vous recommandons donc de vous adresser à des professionnels pour tester vos objets. Pour cela, vous avez la possibilité de vous rendre dans l’une de nos agences Abacor de Paris et Neuilly-sur-Seine. Nos experts se feront un plaisir de procéder aux vérification et seront en mesure de déterminer la valeur de vos biens.

Prix du Diamant : Comment Calculer la Valeur des Diamants

Lorsqu’on possède un vrai diamant ou souhaite acheter ou vendre un diamant, se pose évidement la question de son prix. Quelle est la valeur de ce diamant ? Quel est le prix du diamant ? Comme d’autres marchés, le marché du diamant est essentiellement rationnel. Pour déterminer précisément la valeur d’un diamant, il est indispensable de connaitre la méthode de calcul du prix des diamants ainsi que toutes les caractéristiques. Comme vous le découvrirez, les prix des diamants sont déterminés par une variété de facteurs.

Les critères pour déterminer le prix des diamants

Le prix des diamants est toujours calculé en fonction des « 4C » (les 4 critères d’évaluation du diamant) qui sont décris en anglais par « Cut », « Carat », « Color » et « Clarity » et qui se traduisent en français par « Taille », « Poids en carat », « Couleur » et « Pureté ».

Ces 4 critères sont indispensables pour pouvoir calculer le prix d’un diamant. Voyons maintenant plus en détails ces fameux « 4C ».

La Coupe et la Taille du Diamant

Prix et formes du diamantLe premier critère d’évaluation des « 4C » est la taille d’un diamant. Celle-ci concerne la forme ainsi que la qualité de la taille. La forme fait référence au contour, la forme que vous voyez lorsque vous regardez le diamant d’en haut (par exemple, une forme ovale, une forme de cœur, etc.). La demande de diamants rond brillant est supérieure à celle des autres formes de diamants. Ainsi, le prix des diamants ronds brillants ont donc tendance à êtres plus élevés que les autres.

Il est beaucoup plus difficile d’évaluer la qualité de la taille d’un diamant. La qualité de coupe est un facteur très important dans le prix du diamant. C’est également le facteur déterminant le plus important pour la performance optique et la beauté globale d’un diamant. Les diamants ont traditionnellement été taillés dans le but de conserver autant de poids que possible. Mais certains tailleurs sont prêts à sacrifier un peu de poids pour fabriquer le meilleur diamant possible. Naturellement, le prix de ces diamants est plus élevé.

Une bonne analyse de la qualité de coupe nécessite des appareils spécifiques pour détecter tout problème de performances lumineuses. Les appareils d’imagerie avancée permettent de vérifier les performances lumineuses réelles et la précision des facettes.

Prix ​​du diamant selon le poids en carat

Le second critère des « 4C » est le poids du diamant, qui est exprimé en carat. Une unité exprimée en carat est égale à 0,20 gramme. On utilise une balance de précision pour peser le diamant ou toute autre pierre précieuse ou gemme.

Le carat, l'unité de mesure du diamant

Le carat, l’unité de mesure du diamant

À mesure que le poids en carats (et donc la rareté) augmente, le prix augmente également, mais pas proportionnellement. En effet, à mesure que le poids en carats augmente, le prix par carat augmente également, ce qui a un impact cumulatif sur le prix total.

Cependant, la valeur des diamant n’est pas proportionnelle au poids, et la valeur d’un diamant de 2 carats ne sera pas deux fois supérieure à celle de un carat. Par exemple, la valeur d’un diamant rond de 1,00 ct pourrait être de 7 900 $ par carat, mais un 2,00 carats de la même qualité pourrait plutôt coûter 13 000 $ par carat soit 27 000 $ au total. Au lieu d’être le double du coût total, le diamant de 2,00 ct coûte plus de trois fois le prix !

Pour compliquer un peu plus les choses, le prix par carat a tendance à augmenter selon des paliers dans la grille tarifaire des diamants. Par exemple, les diamants de 1,00 carat ne coûtent pas 1 % de plus que les diamants identiques de 0,99 carat. En effet, la plupart des vendeurs de diamants facturent une prime lorsqu’ils atteignent ces paliers.

Prix selon la Couleur et la Teinte des Diamants

La couleur des diamants pour calculer le prixL’échelle de classement des couleurs reflète des différences extrêmement légères dans la couleur du corps. La couleur « D » parfaitement incolore est la plus rare (sans prendre en compte les couleurs fantaisie) et augmente la valeur d’un diamant lorsque tous les autres facteurs sont égaux. Mais le groupe incolore se compose de trois couleurs – D, E et F.

Pour la plupart des gens, elles sont indiscernables les unes des autres. Les quatre niveaux de couleur suivants sont appelés « presque incolores » car ils ne se présentent pas comme ayant une couleur. Autrement dit, pour l’observateur occasionnel, ils ressemblent beaucoup à des diamants incolores.

Les diamants incolores (D-E-F) sont plus rares, donc leur prix est plus élevé. La différence de prix du diamant entre les grades de couleur peut être énorme, avec peu d’avantages optiques. Il faut donc comparer la couleur d’une pierre à l’autre.

Cependant, la couleur des diamants de la catégorie « jaune clair » se voit à l’oeil nu. Le prix des diamants de cette catégorie sera fortement impacté vers la baisse.

Prix et Pureté du Diamant

La pureté des diamants pour determiner le prix des diamantsLe dernier critères des 4C est la pureté du diamant. L’échelle de pureté permet de classer les diamants selon l’importance des inclusions. Le plus rare en termes de pureté, l’absence de défaut va augmenter le prix du diamant lorsque tous les autres facteurs sont égaux. À l’inverse, chaque grade de pureté inférieur signifie un prix de diamant inférieur.

La détermination du degré de pureté s’effectue à l’aide d’une loupe 10x (grossissement de 10x).

La désignation FL signifie simplement qu’il n’y a pas d’inclusions ou de défauts visibles pour un calibreur de diamants expérimenté. À 15x ou 20x, il peut y avoir quelque chose de visible dans un diamant « sans défaut ».

En dessous de FL, il existe 4 degrés de pureté qui ne se distinguent pas à l’œil nu (IF, VVS1, VVS2, VS1). Dans la plupart des cas, VS2 et souvent SI1 entrent dans cette même catégorie.

Cependant, les trois dernières classifications regroupent les diamants dont les inclusions sont visibles à l’œil nu. Ils sont donc beaucoup moins prisés et le prix de ces types de diamant est fortement inférieur.

Prenons un exemple en comparant des diamants de même forme, carat et couleur mais de degré de pureté différents. Le prix d’un diamant rond brillant de 1 carat de couleur G avec un degré de pureté VVS1 est d’environ 14 800 €. Le prix d’un même diamant gradé SI1 vaut quant à lui 10 200 € environ. Alors que la différence ne peut pas se voir à l’œil nu, la différence de prix est de 31% !

Les autres facteurs qui influent sue le prix d’un diamant

Nous venons de voir ci-dessus les 4 critères d’évaluation du diamant, les « 4C ». Il est nécessaire de tous les connaitre afin de pouvoir calculer le prix des diamants. Il y a cependant des critères qui peuvent influer sur le prix, bien qu’ils ne fassent pas partie des « 4C ».

La fluorescence

La fluorescence du diamant peut être determinant pour la valeur d'un diamant

La fluorescence d’un diamant se voit uniquement sous une lumière ultra-violette. Si on expose un diamant sous cette lumière ultra-violette, il s’illuminerait en bleu s’il possède de la fluorescence, s’il n’a pas de fluorescence il restera terne. Une forte ou très forte fluorescence fait baisser le prix des diamants dont la couleur est comprise entre D et H.

Par exemple, un diamant brillant de 1 carat de couleur D et de pureté VVS2 ayant une très forte fluorescence verra sa valeur se déprécier de 15 à 25% par rapport à un même diamant sans fluorescence. Cela s’explique parce qu’un diamant ayant une très forte fluorescence pourrait paraître légèrement laiteux. De plus, les personnes qui souhaitent acheter un diamant d’excellente qualité souhaitent que leur diamant n’ait aucune fluorescence. Encore une fois, nous sommes dans un marché où les prix sont dictés par l’offre et la demande.

Le Certificat Gemmologique

Beaucoup de personnes nous contactent afin de nous demander : comment calcule-t-on le prix des diamants ? Quelle est la valeur de leur diamant ? Avec un certificat gemmologique, il est plus facile de connaitre le prix d’un diamant car c’est une véritable carte d’identité sur lequel on trouvera toutes les caractéristiques du diamant.

Certificat de Gemmologie Diamant GIAParfois il s’agit d’un diamant de famille acheté il y a plusieurs décennies, d’un diamant investissement acheté dans les années 1970 et 1980 ou d’un diamant serti sur un bijou. Très souvent ces diamants n’ont pas de certificat gemmologique ou s’ils en ont un, il est très ancien. Si le diamant n’a pas de certificat il sera très difficile d’évaluer précisément sa valeur. En effet, autant il est facile de déterminer visuellement sa forme de taille (rond brillant, ovale, poire, etc…) et de le peser (avec une balance à carat), autant les 2 autres critères (couleur et pureté) sont plus subjectifs car ils dépendent de l’appréciation.

Il est fort probable que si vous apportiez ce diamant dans plusieurs bijouteries ou chez des diamantaires pour une évaluation, vous n’obtiendriez pas la même estimation de la valeur du diamant. La raison est que ces professionnels ne seraient pas d’accord sur la classification de la couleur et de la pureté de votre pierre. Il suffit qu’il y ait une différence d’un grade sur l’échelle de couleur et/ou sur l’échelle de pureté pour qu’il y ait une différence d’estimation de prix de 10 à 20%.

Un rapport de notation est essentiel. En termes de prix du diamant, il vous indique les attributs précis de votre diamant et vous permet de savoir la valeur du diamant. Toutes les informations sont clairement notées sur cette attestation gemmologique. Les informations qui y sont contenues sont indiscutables si et seulement si, ce certificat provient d’un laboratoire de gemmologie reconnu par les diamantaires, à savoir le GIA, HRD ou IGI).

Sur le marché moderne, la plupart des diamants aux coûts importants sont accompagnés d’un rapport de classement en laboratoire. Mais tous les laboratoires ne sont pas les mêmes dans leur minutie ou leur précision de classement, et cela a une incidence sur les prix des diamants proposés. Un rapport fiable a un impact positif sur les prix des diamants. Deux des laboratoires les plus fiables au monde sont le Gemological Institute of America (GIA) et l’American Gem Society Laboratories (AGSL).

Prix des Diamants sur le Marché

La liste de prix des diamants taillés selon le Rapaport

prix du diamant sur le marché selon le rapaportLe nom Rapaport – Rap(p)aport, Rap(p)oport ou Rapa Porto est le nom d’une famille italienne d’origine Juive de Porto (Modena). Le Rapaport Diamond Report représente la liste de prix des diamants taillés. Les grossistes l’utilisent tous les jours pour être au courant des changements de prix du diamant. Le Rapaport est délivré chaque vendredi ; il est utilisé comme base pour établir le prix des diamants vendus à l’unité. Le prix ne change pas nécessairement d’un vendredi à l’autre.

Classées par fourchette de poids et par critères de couleur et de pureté, ce sont près de 3 000 valeurs qui sont publiées mensuellement dans cette liste.

Les prix sont indiqués en centaines de dollars par carat. Les critères poids, couleur et pureté sont fortement corrélés. Plus un critère est élevé, plus les autres ont une incidence sur la valeur du diamant.

Par un exemple, un diamant de 2.15 ct D VVS1 a un prix théorique de 2.15 x 315 x 100 = 67725 USD. En pratique, les diamants se négocient en dessous du prix Rapaport, notamment à cause des critères de qualité qui ne sont pas mentionnés dans la liste : la fluorescence ou la qualité de taille.

L’évolution des prix du Diamant

Les prix des diamants sont déterminés par l’offre et la demande de la même manière que les prix d’à peu près tout sur un marché libre sont déterminés. L’offre et la demande sont soumises à de nombreuses influences.

Offre : Les diamants bruts ne sont extraits que dans relativement peu d’endroits sur Terre. De nombreuses sources minières se sont progressivement épuisées au fil du temps. Étant donné que les nouvelles découvertes n’ont pas suivi le rythme, la pression sur l’approvisionnement s’est accrue.
L’offre peut être intentionnellement restreinte par les mineurs qui ferment des mines lorsque les prix sont bas. Ils économisent ainsi des coûts et ne vendant pas leur produit à des prix anormalement bas. Mais les mines ont aussi des coûts fixes et ne peuvent se permettre de retenir la production que pendant un temps limité.
L’offre est également affectée par les événements mondiaux. Nous en avons vu un exemple frappant dans la pandémie de COVID qui a tout perturbé, de l’exploitation minière aux usines de découpe et aux bijouteries au détail.

Demande : La santé de l’économie mondiale est un facteur important dans la demande de diamants. Les diamants sont un produit mondial chéri par des personnes dans pratiquement toutes les régions du monde. La demande dans les plus grandes économies (États-Unis, UE, Chine et Inde) a le plus grand impact sur la demande globale.
La demande est également motivée par les goûts et les préférences de la société avec de nouveaux produits sur le marché en concurrence avec les diamants pour le dollar des consommateurs. Au cours des dernières années, les diamants ont été fortement concurrencés par des choses comme l’électronique et les voyages.
La demande est également propulsée par la publicité et la promotion. Les grandes entités diamantaires en amont telles que les sociétés minières (y compris DeBeers et autres) dépensent des millions de dollars pour promouvoir les diamants et les bijoux en diamants. Et les détaillants font de même en aval, créant un intérêt et un désir pour les diamants sur le marché de consommation.

Comment calculer le prix d’un diamant ?

Maintenant que vous connaisez les critères de classification d’un diamant et le prix du marché, voyons comment calculer le prix  Le facteur de rareté le plus fondamental des diamants est le poids en carat, premier critère des 4C. La nature produit beaucoup plus de petits diamants que de gros diamants. En tant que tels, les diamants deviennent exponentiellement plus chers à mesure qu’ils grossissent, tous les autres facteurs étant égaux. Cela semble assez simple, mais regardons un peu plus en profondeur.

Dans le commerce du diamant, le calcul du prix du diamant se fait comme suit :

Prix = poids en carat x prix du diamant par carat

En utilisant cela, un prix de gros approximatif du diamant est calculé.

Pour comprendre le calcul du prix du diamant, prenons un exemple. Utilisons le tableau pour trouver le prix de gros demandé d’un brillant rond H VS2 de 0,93 ct. Nous allons à la cellule appropriée dans le tableau (ci-dessus) et voyons les listes de valeurs de diamant pour 66 (multiplié par 100 $).
Pour finir, multiplions le prix au carat par le poids en carat de la pierre et nous obtenons : 0,93 x 6 600 $ = 6 138 $

Un 1.34ct G VS1 calculerait de cette façon : 1,34 x 9 000 $ = 12 060 $

Il est important de comprendre que ces chiffres ont très peu d’incidence sur la valeur marchande d’un diamant. Ils sont généralement considérés par les acheteurs comme une information d’intérêt plutôt que comme un outil de consommation. Dans la plupart des cas, les prix de négociation réels seront inférieurs. Mais dans certains cas, une prime peut être ajoutée au prix de la liste. La qualité de coupe et le laboratoire de classement sont deux facteurs majeurs dans la détermination du prix de vente réel.

Quels sont les prix des diamants suivant les carats ?

Connaître les prix actuels du marché est important, que vous cherchiez à acheter ou à vendre. Alors, dans cet esprit, examinons l’une des questions les plus posées par les acheteurs de diamants du monde entier : combien coûte un diamant de 1 ct ?

Prix ​​du diamant 1 carat

Le prix d’un diamant de 1 carat dépend bien sûr entièrement de multiples facteurs d’influence (qualité, certification, etc.). Bien que nous ne puissions pas donner de réponse précise à la question de savoir « combien coûte un diamant de 1 carat », nous pouvons vous donner des données tangibles et des prix moyens pour les diamants de 1 carat et tous les autres poids en carats.

Un diamant de 1 carat est un poids idéal et très populaire pour une bague de fiançailles. Selon les caractéristiques, la fourchette de prix pour un diamant brillant rond de 1 carat se situe entre 2 000 $ et 20 000 $. Prenez-le en plein milieu pour un diamant H-VS1 de 1 carat et le prix moyen est de 6 597 $.

Prix ​​du diamant 2 carats

La fourchette de prix pour un diamant brillant rond de 2 carats se situe entre 9 800 $ et 64 500 $. Remarquez le saut entre les prix des diamants de 1 et 2 carats ? Comme nous l’avons vu précédemment, le prix au carat augmente au fur et à mesure que le poids augmente. Un magnifique diamant taille princesse G-VS2 de 2 carats est sûr de trouver un équilibre étonnant entre beauté et budget.

Prix ​​du diamant 3 carats

Le prix d’un diamant 3 carats audacieux et magnifique ? La fourchette de prix des diamants ronds brillants de 3 carats se situe entre 20 000 $ et 100 000 $. N’oubliez pas que ces plages sont un guide approximatif. Vous trouverez des diamants de 3 carats qui tombent en dessous et au-dessus de cette fourchette. Consultez le tableau des prix pour un examen plus approfondi des prix des diamants de 3 carats et de l’impact de leur forme et de leur qualité.

Prix ​​​​des diamants de 4 carats

Maintenant on devient sérieux ! Un diamant de 4 carats peut coûter entre 39 000 $ et 163 000 $. Portez une attention particulière aux 4C et vous pourrez atteindre le juste milieu entre budget et beauté, même sur un diamant d’une taille aussi considérable.

Où vendre mon diamant ?

Le rachat de diamants et pierres précieuses doit être effectué par un expert en gemmologie. L’expertise vous permettra de connaitre la valeur d’un diamant afin de le vendre, ou simplement par curiosité.

Vous pouvez vendre un diamant dans une agence spécialisée dans le rachat de pierres précieuses. Il est indispensable de toujours se référer à un professionnel pour la vente d’un diamant et autre pierre quelle que soit sa forme (rachat de bijoux sertis de pierres précieuses ou de diamant brut). Les experts en gemmologie, science des matériaux et pierres précieuses, pourront alors graduer les gemmes avant le rachat du diamant.

Les différents critères seront pris en compte afin de vous fournir une estimation du diamant exacte. Vous pourrez obtenir un devis à la suite de cette expertise sans aucun engagement. Nos experts gemmologues pourront également vous conseiller pour le rachat de diamants et vous livreront les informations nécessaires à la vente de pierres précieuses.

Pour l’analyse d’un diamant et le rachat de pierres précieuses, nos spécialistes vous accueillent au sein de nos agences Abacor en toute discrétion et en toute transparence.

L’Or Portugais : Carats et Prix des Bijoux en Or du Portugal

Les bijoux en or peuvent êtres très différents suivant la région dans laquelle ils sont fabriqués. Même au sein de l’Europe, des différences sont notables suivants les pays. En France, les bijoux en or sont généralement en or 18 carats. Mais qu’en est-il des bijoux en or du Portugal ? Abacor vous dévoile les détails de l’or portugais, combien de carats, les poinçons et son prix.

Carats de l’Or Portugais

Bien que l’or 18 carats est aussi utilisé, une partie de l’or portugais est de l’or 19,2 carats avec un titrage d’or à 800 millièmes. Il correspond à un alliage d’or pur à 80 % et de 20 % d’autres métaux. L’or 19,2 carats spécifique au Portugal est le plus haut en Europe pour les bijoux en or.

Composition de l’Or du Portugal

"Pendentif

L’or pur est très mou, ce qui n’est pas idéal pour fabriquer des bijoux, qui doivent être un minimum résistants. Il doit être allié à d’autres métaux pour le rendre plus dur, ce qui va également définir les différentes couleurs de l’or.

Voici la composition de l’or au Portugal pour le 19,2 carats suivants les trois couleurs de l’or les plus courantes :

  • Jaune : Composé de 80% d’or pur, 13% d’argent et 7% de cuivre.
  • Rouge :composé de 80% d’or pur 17% de cuivre et 3% d’argent.
  • Gris ou blanc : Composé de 80% d’or pur allié à du palladium et d’autres métaux.

Prix de l’Or Portugais

Le prix de l’or pur est le même partout dans le monde. Cependant, il existe des différences de prix suivant l’alliage d’or et la pureté de l’or utilisé. Ainsi, le prix de l’or portugais à 19,2 carats est différents de celui des autres carats or. Il est par exemple 6,25 % plus élevé que le prix de l’or 18 carats.

Pour calculer la valeur de l’or portugais il suffit d’appliquer la formule suivante :

cours de l’or au kilo x 0,800 = valeur du gramme d’or portugais.

Reconnaître l’Or du Portugal grâce aux Poinçons

Pour nous professionnels, il est assez aisé de reconnaître tout type d’or grâce à nos appareils de mesure. En revanche, reconnaître de l’or portugais à l’œil nu et le différencier des autres carats de l’or est difficile. Le moyen le plus simple de savoir qu’un bijou est composé d’or portugais est donc de trouver le poinçon apposé par le bureau de garantie des métaux précieux du Portugal.

Comme en France, les objets en or du Portugal sont obligatoirement poinçonnés. Les ouvrages en provenance du Portugal sont revêtus du poinçon du fabricant et d’un poinçon de titre comprenant un dessin avec le titre chiffré de l’ouvrage. Le poinçon de l’or portugais représente une tête de cerf ou d’une hirondelle, différents des poinçons de l’or français. Ce sont les bureaux de garantie des métaux précieux de Lisbonne et de Porto qui sont chargés d’ »essayer »et de marquer les ouvrages en métaux précieux, tel que l’or et l’argent.

Poinçon Carat Or Titre Or
Poinçon Or Portugais Cerf 24 Carats 999 Millièmes Or 24 Carats – 24K Or 999/1000ème
Poinçon Or Portugais Cerf 22 Carats 916 Millièmes Or 22 Carats – 22K Or 916/1000ème
Poinçon Or Portugais Cerf 19 Carats 800 Millièmes Or 19,2 Carats – 19,2K Or 800/1000ème
Poinçon Or Portugais Hirondelle 18 Carats 750 Millièmes Or 18 Carats – 18K Or 750/1000ème
Poinçon Or Portugais Hirondelle 14 Carats 575 Millièmes Or 14 Carats – 14K Or 585/1000ème
Poinçon Or Portugais Hirondelle 9 Carats 375 Millièmes Or 9 Carats – 9K Or 375/1000ème

Différences entre l’Or Portugais et l’Or Français

"Boucles

L’or français est généralement du 18 carats alors que l’or portugais est du 19,2 carats. La différence entre l’or de France et l’or du Portugal est donc que la pureté de l’or n’est pas la même. La part des autres métaux qui constitue l’alliage d’or portugais est également différente.

La différence de l’alliage d’or portugais avec le 18 carats va avoir un léger impact sur la teinte de l’or jaune. L’alliage rend un or chaud, très proche de l’or tchadien, donne un caractère à la fois ancien délicat aux bijoux et permet, par contraste, de mettre en valeur des pierres de couleur.

Avec une pureté d’or plus élevée, il y a également une différence de prix entre l’or du Portugal et l’or de France. En effet, la différence de quantité d’or entre l’or 19,2 carats et l’or 18 carats est de 6,25 %. Le prix de l’or portugais 19,2 carats va logiquement être supérieur de 6,25 %.

Si vous souhaitez vendre de l’or portugais, adressez vous à un véritable professionnel qui saura le différencier. Abacor, spécialiste des métaux précieux depuis 1996, procède au rachat de bijoux en or. Nous vous offrons des prix compétitifs pour la vente de votre or. Que vous possédiez des bracelets, colliers, chaines ou pendentifs portugais, en état, vieux ou cassés, nous les rachèterons en fonction du prix du marché actuel.

Nos experts vous reçoivent dans la boutique d’achat d’or de votre choix afin d’expertiser et d’estimer gratuitement vos biens. Le règlement est effectué immédiatement après votre accord sur la proposition d’achat immédiate. N’hésitez pas à contacter un expert par téléphone au 01 48 04 76 06 ou via le formulaire de contact.

Le Kintsugi, la Technique Japonaise pour Réparer avec de l’Or

Il y a quatre ou cinq siècles, une technique somptueuse a émergé au Japon pour restaurer les céramiques cassés. Les artisans japonais ont commencé à utiliser de la laque et des pigments d’or pour coller et recouvrir les fêlures. Découvrez la tradition du Kintsugi, que vous pouvez utiliser pour réparer et embellir un récipient fêlé ou cassé. Si vous pouvez facilement vendre vos bijoux en or avec Abacor pour les recycler, vous pourrez également donner une seconde vie à vos vases, assiettes, poteries et autres objets cassés et fabriquer quelque chose d’unique.

Qu’est-ce que le Kintsugi ?

Le Kintsugi est l’art japonais de réparer des pièces de poterie cassées avec de l’or. La traduction de kintsugi est «jointure en or» alors que kintsukuroi signifie «réparation en or». Cette technique de réparation japonaise permet de réparer et d’embellir des porcelaines ou céramiques brisées. L’idée est d’utiliser les défauts et les imperfections pour créer une œuvre d’art encore plus forte et plus belle. Chaque fissure est unique et au lieu de réparer un article comme neuf, la technique vieille de 400 ans met en évidence les « cicatrices » dans sa conception même.

La philosophie du Kintsugi

La philosophie du Kintsugi est de considérer la casse et la réparation comme faisant partie de l’histoire d’un objet, plutôt que comme quelque chose à masquer. Non seulement il n’y a aucune tentative de cacher les dégâts, mais la réparation avec l’or met littéralement en valeur les cicatrices pour les sublimer.

Le Kintsugi peut nous apprendre une leçon importante avec une métaphore. Parfois, en réparant des choses qui se sont cassées, nous créons en fait quelque chose de plus unique, beau et résistant. C’est une sorte d’expression physique de l’esprit de mushin. Mushin est souvent littéralement traduit par « sans esprit », mais porte des connotations d’exister pleinement dans le moment, de non-attachement, d’équanimité au milieu de conditions changeantes. Les vicissitudes de l’existence au fil du temps, dont tous les humains sont concernés, ne pourraient être plus claires que dans les cassures, les chocs et les éclatements auxquels la céramique est également soumise.

Histoire et Origines du Kintsugi

Tasses de thé Kintsugi

Tasses de thé Kintsugi

Ses origines sont incertaines, mais il est probable que la pratique du Kintsugi soit devenue courante au Japon entre la fin du XVIe et le début du XVIIe siècle.

Ses débuts sont souvent associés à la célèbre histoire du shogun Ashikaga Yoshimasa au XVe siècle. Son antique bol chinois émaillé de céladon s’était brisé. L’histoire raconte qu’il a renvoyé le bol en Chine pour un remplacement. La pièce était si rare qu’il n’y en avait pas d’autre comme elle. Les chinois renvoyèrent le bol d’origine, réparé avec des agrafes métalliques (comme c’était l’usage en chine).

 

Nous pouvons en déduire que les réparations avec la technique du kintsugi n’étaient pas encore effectuées au 15ème siècle. Il est plus probable que la tradition japonaise ait commencé avec l’essor des bols à thé, des récipients utilisés dans les cérémonies du thé japonaises traditionnelles, qui ont prospéré au XVIe siècle.

La première apparition d’un objet décoré avec la méthode du Kintsugi concerne un guerrier japonais du XVIIe siècle qui était étroitement associé aux cérémonies de consommation de thé à la mode de son époque. Il a été accusé d’avoir influencé le marché des bols à thé. Il achetait des vieux bols très communs pour les casser et les restaurer avec la technique du Kintsugi pour lui rapporter beaucoup d’argent.

Cela semble indiquer qu’au début du XVIIe siècle, le Kintsugi était une technique de réparation couramment utilisée pour réparer et en même temps, décorer les céramiques pour le thé.

L’art japonais de réparer les pots cassés

Les artisans réparaient ces bols à thé brisés, ainsi que d’autres récipients en céramique utilisés lors des cérémonies du thé. C’étaient des maîtres laqueurs japonais formés à diverses techniques de l’art de la laque. En plus du Kintsugi, leurs compétences peuvent inclure une technique pour peindre des fleurs et des paysages en or fin ou en argent sur des objets décoratifs, ainsi que pour les décors dans la fabrication de plateaux, de boîtes et d’autres motifs en laque.

Les étapes du Kintsugi

Les étapes de la réparation avec la jointure d’or

La méthode traditionnelle du kintsugi nécessite une laque japonaise connue sous le nom d’Urushi. Cette laque naturelle est fabriquée à partir de sève du Rhus vernicifera purifiée. Ce matériau est utilisé depuis environ 9 000 ans par les maîtres laqueurs japonais comme colle, mastic ou peinture.

Il existe plusieurs méthodes selon l’état de l’objet à réparer. Le première méthode et la plus courante est lorsque l’objet décoratif cassé est complet. Quand une partie est manquante, elle est entièrement comblée par la laque selon la méthode de Makienaoshi. La dernière méthode du Yobitsugi consiste à remplacer le morceau manquant par un autre provenant d’un objet distinct.

  1. Pour commencer, il faut recoller les pièces détachées. La laque est également utilisée comme mastic pour combler les trous où un fragment de porcelaine, de céramique, ou de faïence pourraient manquer. Cette étape est la plus difficile car une fois la laque sèche et les morceaux collés, on ne peut pas les enlever. Il faut donc mettre les pièces en place d’un seul coup, même s’il y a 20 pièces différentes.
  2. Ensuite, la laque doit sécher et durcir, processus qui peut prendre des semaines.
  3. Chaque relief est poncé pour que la surface de l’objet soit homogène.
  4. Enfin, le maître laqueur peint les coutures avec de l’or. Ce n’est en réalité que la surface qui est en or. Parfois, un objet peut avoir été réparée avec de l’argent à des fins esthétiques, mais l’or a longtemps été préféré car il ne ternit pas et est sans danger pour les aliments.
Technique du Kintsugi pour réparer les objets cassés

Technique du Kintsugi pour réparer les objets cassés

L’Influence du Kintsuki dans le monde d’aujourd’hui

L’engouement récent pour le kintsugi pourrait bien être dû à la ferveur continue pour la céramique. Mais la technique elle-même, traditionnellement pratiquée par les maîtres de la laque, bien qu’elle ait été adoptée par les céramistes des temps modernes, a suscité un intérêt tout à fait propre.

Au début, le kintsugi n’était qu’un moyen de réparation pratique, quoique magnifique. Depuis, le kintsugi a été adopté et adapté par de grands artistes contemporains avec un intérêt grandissant auprès des collectionneurs. De nos jours, on peut même retrouver le kintsugi dans l’art de la table avec de la vaisselle en porcelaine, des collections de bijoux s’en inspirant et des livres de bien-être qui utilisent le Kintsugi en tant que philosophie pour embrasser les défauts et les imperfections.

En fin de compte, la fascination moderne pour le kintsugi est peut-être principalement liée à ses associations avec la philosophie japonaise du wabi-sabi, un terme historique qui remonte au XVIe siècle et qui décrit la beauté des imperfections.

Connaître les Différences entre l’Or Blanc, le Platine et l’Argent

À première vue, le platine, l’argent et l’or blanc semblent pratiquement identiques. Cependant, les différences entre ces métaux précieux d’apparence similaire sont assez prononcées, à la fois en termes de qualité et de prix. Connaître les différences entre l’or blanc, le platine et l’argent est important, que vous souhaitiez acheter ou vendre l’un de ces métaux précieux. Pour vous aider, Abacor explique comment différencier l’or blanc, le platine et l’argent et décompose les avantages et les inconvénients de ces métaux.

Composition des différents métaux

L’or blanc est un alliage d’or avec une pureté d’or de 75% ou moins (l’or blanc 18K a une pureté de 75%, l’or blanc 14K a une pureté de 58,5% et l’or blanc 9K a une pureté de 37,5%).
Le platine en bijouterie est uniquement titré 950 millièmes, c’est-à-dire 95% de platine pur.
Les bijoux en argent sont généralement fabriqués avec un alliage composé d’argent 925 millièmes qu’on appelle argent sterling.

Identifier le poinçon de l’or blanc, du platine et de l’argent

Pour connaitre avec certitude la composition de votre bijou, prenez le temps de l’examiner pour trouver un poinçon. Vous remarquerez qu’il comporte une gravure, une inscription, un poinçon. Sur une chaîne ou un bracelet, ou même une gourmette légère, ces inscriptions se trouvent généralement sur le fermoir. Sur les bagues, ce sera à l’extérieur ou l’intérieur de l’anneau, tout comme les bracelets joncs. Pour un pendentif ou une boucle d’oreille, vérifiez sur le revers ou sur l’anneau d’attache.

Différencier l'Or blanc, le Platine et l'Argent grâce aux poinçons

S’il s’agit d’un bijou en or blanc fabriqué en France, le poinçon peut être une tête d’aigle pour désigner l’or 18 carats, d’un trèfle pour l’or 9 carats, ou une coquille Saint-Jacques pour un or 14 carats. À l’international, le titre en millième sera insculpé. Le poinçon de l’or vous aidera également à distinguer l’or du plaqué or.

La présence du nombre 925 signifie que votre bijou est en argent sterling (925 millièmes d’argent). Le nombre 800, pour 800 millièmes d’argent correspond au titre minimal en France. Vous pouvez également consulter les poinçons de l’argent pour comparer les poinçon français.

En France, le poinçon du platine courant est la tête de chien. Vous pouvez également reconnaître un bijou en platine avec le poinçon 950 correspond au titre de 950 millièmes de platine ou avec la gravure des lettres « PT ».

Il arrive tout de même que ces poinçons soient absents, notamment sur les petits bijoux. Néanmoins, il faut préciser que cette marque peut s’effacer avec le temps et l’usure. L’absence de poinçon ne signifie donc pas que votre bijou est sans valeur.

Dans ce cas, l’aspect et la différence de teinte entre l’or blanc, le platine et l’argent peuvent vous aider à les reconnaître.

Les différences de couleurs et d’aspect

Différences de couleurs entre l'Or blanc, le Platine et l'Argent

Au premier regard, la couleur des bijoux en or blanc, platine et argent semble être identique. Surtout lorsqu’il sont neufs, traité et bien polis. Mais en les comparant de près, la différence d’aspect est notable.

Comme les autres couleurs de l’or, l’or blanc est un mélange de différents métaux. L’alliage est composé d’or jaune, de nickel et d’argent qui possède une couleur crème. Ensuite, il est plaqué de rhodium, le métal précieux le plus cher. Cela donne à l’or blanc un aspect et une finition miroir. Avec le temps et l’usure du placage, il perdra son aspect blanc pour vous donner un aspect blanc jaunâtre. Une fois que ce placage à disparu avec l’usure, l’or blanc est assez vulnérable aux rayures.

La couleur du platine est d’un blanc brillant qui tire plus vers le gris que l’or blanc ou l’argent et qui ne change pas avec le temps. C’est un métal incroyablement durable qui ne se raye pas facilement.

L’argent sterling a une couleur blanc grisâtre mais plus froide et pure que l’or blanc et le platine. Mais avec le temps, l’argent à tendance à noircir avec l’oxydation. L’argent est beaucoup plus mou que l’or blanc et le platine. Il est donc plus sensible aux rayures, qui sont inévitables avec un bijou destiné à un usage quotidien.

Différence de prix entre l’or blanc, le platine et l’argent

La différence entre l’or, le platine et l’argent en terme de prix est assez importante. Les caractéristiques de ces métaux et leur utilisation dans la bijouterie influence grandement leur prix à l’achat.

L’or est le métal précieux le plus cher des trois. En tant qu’alliage métallique, l’or blanc se décline en divers degrés de pureté et carats or. Ainsi, plus le pourcentage d’or pur est élevé, plus votre bague sera chère. Les bijoux en or blanc sont toujours plus cher que ceux argent mais sont plus facilement revendables et à un meilleur prix.

Le platine vaut environ deux fois moins cher que l’or actuellement. Cependant, l’achat de bijoux en platine est beaucoup plus coûteux que ceux en argent et en or blanc à l’achat. En effet, le platine est un métal précieux cher à se procurer, difficile à travailler. De plus, l’alliage de platine utilisé en bijouterie est pur à 95%, ce qui gonfle encore la facture.

L’argent est de loin le métal précieux le plus économique de ce groupe, car c’est le métal le plus courant des trois. Cependant, l’argent n’est pas classé comme un métal d’investissement comme l’or. Même si vous ne prévoyiez pas de vendre votre bijou en argent dans l’immédiat, il sera plus difficile de trouver un acheteur intéressé.

L'Or blanc, le Platine et l'Argent ont des différences

À chaque métal son entretien

L’argent est incroyablement sensible au noircissement à cause de l’oxydation. L’humidité et les polluants atmosphériques peuvent se mélanger aux autres métaux de l’argent sterling et décolorer rapidement votre bague. Ainsi, les bijoux en argent nécessitent des polissages et nettoyages réguliers.

Au fil du temps, le platine développera une patine qui ternira légèrement l’éclat de votre bague. Cependant, un bijou en platine peut être rapidement poli pour restaurer sa brillance au besoin.

Plaqué de rhodium pour donner aspect et une finition miroir, une bague en or blanc fini par avoir une teinte jaunâtre avec le temps. Vous devrez faire re-plaquer régulièrement votre bague pour conserver son éclat blanc brillant d’origine.

Que choisir entre l’or blanc, le platine et l’argent ?

Le choix du métal dépendra de la personnalité et des moyens de chacun. Pour ceux qui aimeraient quelque chose qui résistera à l’épreuve du temps et qui sont prêts à dépenser un peu plus, le platine serait une excellente option. L’or blanc se destine à ceux qui préfèrent un bijou plus abordable tout en acceptant qu’il changera de teinte petit à petit et qu’il nécessitera un traitement. Pour ceux qui ne craignent pas de faire très attention, qui ne s’inquiète pas de l’oxydation rapide et qui veulent quelque chose de plus abordable, l’argent peut être l’idéal. Mais peu importe ce que vous allez choisir entre l’or blanc, du platine ou de l’argent, nous sommes sûrs que vous ferez le bon choix !

Vous connaissez maintenant les différences entre l’or blanc, le platine et l’argent. Si vous n’avez pas trouvé l’information que vous cherchez, nos experts sont à votre disposition pour vous aider. Professionnels des métaux précieux, ils sont capables de différencier l’or blanc, le platine et l’argent afin de les valoriser. Vous avez la possibilité de les joindre directement par téléphone au 01 48 04 76 06, via le formulaire de contact ou de leur rendre visite dans l’une de nos agences Abacor.

Mythes sur l’Or : Les Plus Grandes Légendes

De nombreuses cultures ont été attirées par la beauté et le pouvoir que représente l’or. En plus d’être un symbole de richesse et de prestige, dans certaines cultures, l’or était censé avoir des pouvoirs mystiques. Dans d’autres, l’or est un symbole emblématique avec une signification divine. De nombreuses histoires à travers l’histoire ont été racontées sur la quête de l’or et les richesses qui entoureront celui aura trouvé les trésors d’or. Découvrez les mythes sur l’or à travers ces cinq histoires légendaires.

Le mythes sur l'or d'Eldorado

La légende de l’Eldorado

Eldorado : la cité d’or légendaire

La légende d’Eldorado a inspiré de nombreuses personnes à passer leur vie à la recherche de cette célèbre ville d’or. L’histoire se base sur le récit d’un rituel des nouveaux chefs d’une tribu indigène, qui se recouvraient de poudre d’or. L’or ainsi que les bijoux précieux étaient ensuite jetés dans le lac Guatavita. L’or représentait la piété pour cette ancienne civilisation aztèque qui adorait la divinité ou la trinité de Chiminigagua. Les espagnols appelaient alors ce chef El Dorado, « le doré ».

La ville d’Eldorado a été recherchée par beaucoup, y compris les conquistadors espagnols. À l’époque de la découverte des Amériques, les Indiens indigènes situés le long de la côte nord possédaient de nombreuses reliques. Les Espagnols et Européens ont donc pensés qu’ils étaient sur le point de découvrir cette cité d’or perdue à l’intérieur des terres.

Les Espagnols n’ont pas trouvé l’Eldorado, mais ont tenter de vider le lac Guatavita. Ils y ont récupéré des centaines de pièces d’or, mais n’ont pas trouvé le fabuleux trésor, les eaux profondes étant hors de leur portée. Depuis cette époque, de nombreux explorateurs supplémentaires sont arrivés les mains vides. Certains continuent de croire en ce mythe sur l’or et que cette ville légendaire existe vraiment.

Mythe du Roi Midas

Mythe du Roi Midas illustré par Walter Crane

Le roi Midas et son toucher en or

Le roi Midas, selon la mythologie grecque, était le roi de Pythagorie en Grèce. Après avoir accueilli l’ami d’un dieu grec dans sa maison, le roi Midas choisi de réaliser un vœu. Il souhaitait que tout ce qu’il touche se transforme en or.

Après avoir tester son pouvoir, il ordonna à ses serviteurs de servir un festin. Le roi Midas découvre alors que même la nourriture qu’il touchait se transformait en or. Dans une autre version, la fille du roi fut bouleversée du parfum disparu et de la rigidité des fleurs alors transformées en or. Lorsque le roi Midas, la toucha dans le but de la réconforter, elle se transforma en or.

Ce qui était d’abord une bénédiction abondante, s’est changée en malédiction. Il implora Dionysos, l’ami du dieu grec et demanda que le pouvoir lui soit retiré. Il lui ordonna de se laver les mains dans la rivière Pactole. Après avoir fait cela, le pouvoir fut transféré à la rivière, et le sable de la rivière fut transformée en or.

Mythe de Jason et la Toison d'Oor

Mythe de Jason et la Toison d’Or

Jason et la Toison d’or

Un bélier volant avait été sacrifié au dieu grec Zeus. Le bélier avait des cheveux d’or spéciaux qui ont été pris de l’agneau après le sacrifice. Cette Toison d’Or a été laissée accrochée à un arbre dans un bosquet sacré, et gardée par un dragon. Afin de revendiquer son royaume légitime d’Iolcos (ou Iolkos), Jason et son équipage, les Argonautes, se sont mis à la recherche de cette Toison d’or. Jason a rencontré quatre défis afin d’atteindre la toison avec le défi final de tuer le dragon. Il a réussi et a pu obtenir la Toison d’or, ce qui a valu à Jason la royauté.

Mythe des Sept Cités d'Or

Mythe des Sept Cités d’Or

Les Sept Cités d’Or

Comparable à Eldorado, les sept cités d’or de Cibola sont des terres que les Espagnols du XVIème siècle croyaient exister. Aussi appelées les Sept Cités de Cibola, les villes étaient censées se situer dans la région au nord du Mexique.

La légende est née dans le rapport d’un explorateur qui avaient vu les sept villes d’or. Dans ces villes, il y avait des richesses inimaginables. De nombreux dirigeants espagnols ont envoyé des expéditions pour trouver les sept villes.
Avec ce rapport complètement faux, ni la richesse de l’or, ni les pierres précieuses ne furent trouvés. Les royaumes dont il avait parlé rejoignent les plus grandes légendes et mythes sur l’or.

Le mythe du Pot d'Or

Le mythe du Pot d’Or

Le pot d’or insaisissable

Cette légende mythique du pot d’or a commencé lorsque les Vikings ont quitté les côtes irlandaises. Ils laissèrent alors de nombreux trésors qu’ils prirent soin d’enterrer avant de quitter les lieux. La légende affirme que l’on peut trouver un pot d’or où l’arc-en-ciel touche la terre. Le folklore décrit les lutins comme des créatures espiègles qui détestent les humains. Selon la légende, les lutins gardent le pot d’or. Malheureusement, l’arc-en-ciel n’a pas de fin car ce n’est qu’une illusion d’optique, qui se déplace selon notre position. Certains ont comparé le pot d’or à une histoire allégorique sur la recherche de quelque chose hors de portée. La recherche de l’or a toujours été une force motrice pour beaucoup, comme le démontre l’endurance de ce mythe sur l’or.

 

La recherche de l’or par l’homme a longtemps été racontée dans les faits historiques ainsi que dans la fantaisie, le folklore et les fables. Les histoires légendaires et les mythes sur l’or ont traversés les siècles et varié au fil du temps. Cependant, l’or demeure un symbole de piété, de richesse, de richesse et de pouvoir et continue d’attirer et de fasciner avec son illustre beauté.

01 48 04 76 06